Accueil > Actualités, Faits divers, France, Société > Les cambrioleurs écoulaient leurs vols sur Internet

Les cambrioleurs écoulaient leurs vols sur Internet

Les sites de ventes en ligne sont-ils en passe de devenir le nouvel eldorado pour les receleurs et autres escrocs? Plusieurs affaires récentes élucidées démontrent que les aigrefins ont saisi tout l’intérêt de se tourner vers le Net pour écouler des marchandises volées ou obtenir de l’argent en échange de produits qui n’ont jamais existé…

A l’image de cette équipe de cambrioleurs chevronnés, démantelée au début du mois d’avril, après avoir passé 400 petites annonces pour revendre le fruit de leurs vols sur le site Leboncoin. Les délits commis via Internet sont en augmentation, relate un policier, spécialisé dans la traque des délinquants du Net. On y trouve évidemment des escrocs et des receleurs. Mais le phénomène suit la tendance de l’utilisation de cet outil, toujours en progression. »

Trois voitures, une moto, un scooter ont été saisis

Un avocat, spécialiste d’Internet, relativise : « Il y a du recel sur les sites de petites annonces, comme on en trouve dans les journaux papier ou aux puces de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), explique-t-il. Les débouchés dans le monde physique se retrouvent dans le monde numérique. Tout est question de proportion. »

Toujours est-il que les sites collaborent activement avec les services d’enquête pour mieux lutter contre les fraudes. Identifiés grâce notamment aux adresses IP laissées derrière eux après s’être connectés aux petites annonces du Boncoin.fr, les membres de ce gang de cambrioleurs, sévissant dans les communes de Nogent-sur-Marne et Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) ont été interpellés le 2 avril. Les enquêteurs de la sûreté territoriale (ST) du Val-de-Marne ont découvert, au cours de leurs perquisitions, trois voitures, une moto, un scooter, 23 vélos, 22 téléviseurs, des dizaines de téléphones et ordinateurs portables, des bijoux, des bouteilles d’alcool et du matériel hi-fi dernier cri. Cette équipe est soupçonnée d’avoir commis près d’une centaine de vols avec effraction, pour un préjudice dépassant le million d’euros. « Une majorité des biens volés ont été mis en vente sur le site Leboncoin.fr, relate une source proche de l’affaire. Quatre cents petites annonces ont ainsi été mises en ligne. Les voleurs utilisaient des prête-noms pour éviter qu’on puisse remonter jusqu’à eux. Quatre suspects ont été mis en examen et deux d’entre eux ont été incarcérés. »

Dans un genre un peu différent, les policiers de la sûreté départementale (SD) de la Loire ont mis fin aux agissements d’un escroc du Net qui mettait en vente des téléphones iPhone 4 ou des billets pour des matchs de football, toujours sur le site Leboncoin.fr. Une fois le montant de la vente encaissé, le mystérieux vendeur disparaissait, sans laisser d’adresse et sans jamais honorer la moindre vente. « Près de 60 victimes, un peu partout en France, ont été recensées, pour un préjudice avoisinant les 20000 €, indique une source judiciaire. L’auteur présumé des faits a été interpellé, le 5 avril. » Christophe B., 28 ans, déjà connu des services de police pour escroquerie a été arrêté à Saint-Etienne (Loire). Il a finalement été incarcéré.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-cambrioleurs-ecoulaient-leurs-vols-sur-internet-19-04-2012-1961882.php

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :