Accueil > Actualités, Politique, Société > Indigne et vous?

Indigne et vous?

Un ‘indigné’ payé 17.000 € pour une conférence à l’Université Libre de Bruxelles

On connaît la popularité délirante de l’indigné français Stéphane Hessel en Belgique francophone. L’engouement est tel qu’un autre indigné, le journaliste américain d’extrême gauche Chris Hedges, a été invité par le Parti socialiste à donner une conférence à l’Université libre de Bruxelles. Les média ont dévoilé que l’indigné, qui soutient le mouvement anti-capitaliste Occupy Wall Street, a eu le toupet de demander 11.500 euros pour la conférence, 5.300 euros en billets d’avion et s’est installé dans un hôtel 5 étoiles à Bruxelles…  Chris Hedges s’était distingué en publiant un article en 2001 où il prétendait avoir vu des soldats israéliens postés près du camp de réfugiés de Khan Younis inciter les enfants à se rapprocher et leur tirer ensuite avec des fusils munis de silencieux.  Hedges “comprend” également les bombes humaines qui tuent des Israéliens.

“La Fédération Wallonie-Bruxelles (ou la Communauté française) a déboursé 17 300 euros sur les deniers publics pour faire venir à Bruxelles l’ancien journaliste américain Chris Hedges. Mercredi dernier, il a donné une conférence à l’ULB (au département de sciences politiques) sur les élections présidentielles aux Etats-Unis. Bonne idée, mais dans le microcosme politique francophone, on s’étonne du montant qu’il a fallu mettre sur la table pour attirer Chris Hedges. C’est que cet ancien lauréat du prix Pulitzer n’est pas donné. Il a en effet demandé un cachet de 15 000 dollars (plus de 11 500 euros) pour venir faire part de son analyse aux étudiants de l’université. À cette jolie somme, il faut ajouter 7000 dollars (plus de 5 300 euros) en billets d’avion pour son transport transatlantique. Enfin, ses nuits d’hôtel au Radisson de Bruxelles : 500 euros. Addition: 17300 euros pris en charge par la Communauté française.

Le chroniqueur du Soir Jean-Paul Marthoz s’extasie et va jusqu’à qualifier l’indigné d’”historien des idées” et de “grande figure de la dissidence américaine”: Chris Hedges, le témoignage d’un “journaliste indigné” sur l’Amérique d’Obama. Pendant la conférence, Hedges s’en est pris à Obama, à Clinton, à la trahison des “élites démocrates”, à l’ultralibéralisme économique, aux lobbies etc etc. Hedges a “même souligné que, sur certains dossiers, Obama s’était avéré plus répressif que des présidents républicains, notamment dans sa traque des fonctionnaires accusés de «filer» des documents secrets à la presse”. Et le bonhomme a déposé plainte contre Obama “à la suite de l’adoption d’une loi autorisant les Etats-Unis à détenir indéfiniment des citoyens américains suspectés de terrorisme”.

“Chris Hedges aura sans aucun doute secoué à plusieurs reprises ses hôtes et son public, mais c’est à cette condition qu’une université libre remplit sa mission de bousculer les consensus commodes et les idées réflexes. Une piqûre de rappel avant d’aborder en septembre prochain la couverture conventionnelle de la course à la Maison Blanche…”, écrit un Marthoz émerveillé.

Dans un débat, l’intellectuel Christopher Hitchens avait critiqué Hedges qui “comprend” les bombes humaines palestiniennes. Mais il est évident que Christopher Hitchens – décédé en 2011 – n’a jamais été invité à l’ULB.

Source: La Libre Belgique 23 avril 2012

Catégories :Actualités, Politique, Société
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :