Accueil > Actualités, BLOG, Faits divers, France, Media, Politique > Une députée menace le site « Députés Godillots »

Une députée menace le site « Députés Godillots »

La députée PRG Sylvia Pinel menace de poursuites le site « DéputésGodillots.info » qui publie des fiches sur l’activité des parlementaires. Les responsables du site dénoncent une « tentative d’intimidation ».

Les responsables du site de surveillance de l’activité des parlementaires, DéputésGodillots.info, ont reçu, vendredi 15 mai, une lettre les menaçant de poursuites s’ils ne retiraient pas la page concernant la députée PRG Sylvia Pinel.

Le site DéputésGodillots.info a été lancé le 17 avril dernier, en réaction à une déclaration du responsable du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Jean-François Copé, affirmant après le rejet du projet de loi Hadopi : « le député Godillot n’existe plus« .

Prenant cette affirmation au pied de la lettre, deux internautes ont décidé de lancer un « outil communautaire » destiné « à informer les citoyens de l’activité de leurs représentants élus à l’Assemblée Nationale ». Concrètement, le site publie chaque jour une page d’informations sur l’activité parlementaire d’un député basée, notamment, sur les données publiques du site de l’Assemblée nationale et sur les observations faites lors des séances publiques.

« Un simple renfort numérique »

Mais Sylvia Pinel, élue PRG du Tarn-et-Garonne, semble ne pas avoir apprécié sa page, mise en ligne le dimanche 10 mai. Les auteurs y affirment que la députée ne constitue qu’un « simple renfort numérique à son groupe d’opposition ». « Bien que membre de la Commission des Lois, Mme Pinel n’y est jamais intervenue. Elle intervient peu en général et préfère s’occuper de son courrier, écrire des textos et voter généralement avec son groupe. »
A l’appui de ces affirmations, le site détaille son activité parlementaire depuis 2007 (16 interventions en séance et une proposition de loi) ainsi qu’un compte-rendu de son travail lors de d’une séance consacrée à la loi Hadopi le mercredi 6 mai.

Intimidation

Mais, dans la lettre envoyée aux responsables du site, l’avocat de Sylvia Pinel accuse les auteurs de diffamation et injure et leur reproche la diffusion de photographies de l’élue, prises dans l’hémicycle. Il leur demande le retrait de la page, sous menace de poursuites.
Les initiateurs de DéputésGodillots.info, de leur côté, maintiennent intégralement leurs propos. « Nous pouvons tout justifier et prouver nos informations devant les juridictions compétentes », affirme ainsi « Teymour », l’un des deux créateurs du site. « L’avocat de Sylvia Pinel nous menace de poursuites pouvant entraîner jusqu’à 100.000 euros d’amende. C’est clairement une tentative d’intimidation juridique. Ils espèrent que ça va suffire pour nous faire taire », poursuit-il. « Nous préférerions qu’elle nous donne l’occasion de corriger sa fiche avec son travail parlementaire plutôt que par des pressions ! ». Contacté par Nouvelobs.com, le conseil de Sylvia Pinel n’a pas souhaité s’exprimer.

Nouvelobs.com

Catégories :Actualités, BLOG, Faits divers, France, Media, Politique Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :