Accueil > Actualités, Economie, France, International, Politique, Rions un peu..., Société > DSK fait toujours tourner la tête des Marocains et surtout des Marocaines!

DSK fait toujours tourner la tête des Marocains et surtout des Marocaines!

C’est au Maroc que Dominique Strauss-Kahn a fait son come-back. Invité à une conférence économique, il a parlé de la crise et fait son habituel numéro de charme. Les ennuis pour DSK semblent sans fin, et les palaces du monde autant de théâtres grivois de ses frasques sexuelles.

[…]

Quelques semaines plus tôt, c’est dans autre hôtel de luxe qu’il avait fait son come-back à la vie publique: le Hyatt Regency de Casablanca. Mais là, pas de visite en catimini pour l’enfant du pays, ni de prète-nom pour réserver une suite avec jacuzzi, magnum de champagne, pas plus que de porte dérobée pour échapper aux paparrazzi: DSK y était reçu en guest speaker d’une conférence de haute volée et surtout en idole des femmes. «Toutes les occasions pour venir au Maroc sont bonnes, celle-là était particulièrement bonne» a-t-il lancé d’entrée lors de son discours.

|…]
Un public très féminin

Et les femmes de Casablanca venues l’écouter, étaient-elles outragées de le voir fanfaronner? Pas le moins du monde explique Actuel, «pas une femme ne lui a jeté son stiletto (escarpin) à la figure, et Fathia Bennis, la présidente du Women’s Tribune, était même dans la salle».

Mieux: «DSK s’est livré à un véritable festival d’allusions personnelles, sous couvert de démonstrations économiques. Il évoque Jean-Pierre Chevènement qui «disait à propos de Maastricht, que si on mettait le doigt dedans, il fallait aller au bout». Avant de conclure, sous les applaudissements, avec une phrase d’anthologie: «La leçon de cette crise, c’est qu’on ne peut pas être à moitié mariés.»

A un député islamiste venu lui dire tous les regrets du Maroc de le voir hors piste pour l’Elysée, DSK aurait répliqué: «J’ai dû me retirer.»

En galante compagnie

Lors de la conférence, minettes de la com’ et bourgeoises de la haute se bousculaient pour poser à côté de lui comme on a pu le voir sur les photos qui ont tapissé les pages de la presse locale. Il était pour toutes ces working girls aux talons aiguilles l’attraction de la journée, lui qui n’a pas hésité à leur faire de larges sourires tout en tripotant son iPad.

«C’est un comportement un peu animal, analyse Nadia Kadiri professeur de psychiatrie et praticienne au CHU Averroès de Casablanca citée par Actuel. «Les femelles sont attirées par le danger et par la bête. Et il y a aussi un côté narcissique à poser à côté de cet homme qui fait peur et qui a failli être président.»

Actuel raconte enfin qu’une «rumeur a circulé dans tout Casa. On l’aurait vu dans un restaurant de la Corniche en galante compagnie le soir même». En fait, il dînait chez une patronne de presse qui écrivait le lendemain dans son éditorial:

«Dommage pour la France, dommage pour l’Europe, dommage pour l’Afrique du Nord, que cet homme ne soit pas le prochain président français».

Slate Afrique

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :