Accueil > Actualités, France, Société > Buffalo Grill reconnaît implicitement le danger sanitaire de la viande halal

Buffalo Grill reconnaît implicitement le danger sanitaire de la viande halal

Comme plusieurs d’entre vous, Sven, un fidèle lecteur, s’inquiète de manger de la viande halal « à l’insu de son plein gré » et interroge ses fournisseurs.

C’est ainsi que le 12 juin, Sven écrit au « service consommateurs » de la chaîne de restaurants Buffalo Grill (http://www.buffalo-grill.fr/faq onglet « contact »). Il précise :

« Suite à une question que je lui avais posée une responsable du Buffalo d’Avon m’a assuré que les viandes proposées n’étaient pas halal mais en discutant avec elle j’ai vite compris que pour elle viande d’origine France voulait que cette viande n’était pas halal ce qui est rigoureusement faux.
Donc je m’adresse à vous dans l’espoir que vous puissiez me donner une preuve tangible par exemple les N° des abattoirs où vous vous fournissez. »

Puis Sven développe « 3 raisons » qui lui font refuser de manger halal.

Buffalo Grill lui répond par courriel le 21 juin. Après de longues considérations générales et commerciales d’usage (« nous tenons à vous remercier », « traçabilité », « bien-être animal », « démarche qualité, de l’élevage à l’abattage », « Service Qualité », etc.), Buffalo Grill entre prudemment dans le vif du sujet :

« Comme vous le précisez dans votre courriel, il n’existe pas à ce jour d’obligation légale d’information du consommateur concernant la technique d’abattage mise en œuvre. En France, les pouvoirs publics se sont opposés à toute mention relative au mode d’abattage sur l’étiquetage. Notre cahier des charges stipule cependant, pour certains approvisionnements, que les viandes doivent provenir obligatoirement d’animaux abattus traditionnellement. C’est notamment le cas pour les fournisseurs de steaks tartares. »

C’est un double aveu.

1. Si Buffalo Grill précise qu’il exige des viandes provenant « obligatoirement d’animaux abattus traditionnellement »  (donc ni halal ni casher) pour « certains  approvisionnements », cela veut dire qu’il ne le fait sans doute pas pour ses autres « approvisionnements ».

2. Le steak tartare se mange cru. Buffalo Grill reconnaît donc implicitement qu’il y a un risque sanitaire spécifique avec la viande abattue rituellement. Il s’agit bien sûr de la fameuse bactérie Escherichia coli, qu’évoquait d’ailleurs Sven dans les « raisons » de son boycott de la viande halal.

Sven ne se contente pas de la réponse de Buffalo Grill, et envoie le 22 juin un courriel au même « service consommateurs », en posant trois questions précises :

« 1) Au sujet du bien-être animal qui semble vous tenir tant à cœur, dans votre cahier des charges est-il clairement stipulé que Buffalo-Grill exige des viandes non rituelles ou provenant de bêtes abattues après étourdissement préalable ? Oui/non

2) La direction d’un Buffalo-Grill, hors steak tartare, sait-elle si les viandes qui lui sont fournies sont rituelles ou pas ? Oui/non

3) Sur vos menus le steak tartare est-il indiqué comme  fait à partir de viande non rituelle ? Oui/non »

A ce jour, Sven n’a pas reçu de nouvelles réponses. Mais il aura au moins mené une action exemplaire et instructive.

Roger Heurtebise pour Riposte Laïque

Catégories :Actualités, France, Société Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :