Accueil > Actualités, Economie, France, Politique, Social, Société > Le tabac à Chicha épargné par l’augmentation des prix

Le tabac à Chicha épargné par l’augmentation des prix

Comme vous pouvez le remarquer dans la page du prix du tabac à narguilé à partir du 1 octobre 2012, les tabacs à narguilé (ou chicha) sont les seuls qui n’augmentent pas à partir du 1er octobre 2012 quand leur prix en plus ne baisse pas alors qu’il est déjà le tabac le moins cher vendu en France :

5,80 euros pour 50 g
contre 8,80 euros pour 50 g de tabac à pipe !
Et 10,75 euros minimum pour 50 g de tabac à rouler

Soit près de 35% moins cher que le tabac à pipe et 44% moins cher que le tabac à rouler. C’est à dire que 1 kg de tabac à chicha est vendu 116 euros contre 176 euros pour le tabac à pipe et 215 euros pour le tabac à rouler.

Ces tabacs sont-ils moins dangereux ou addictifs que les autres ?

NON, alors pourquoi une telle différence de traitement ?

Ne serait-ce pas une logique communautariste au sein même de notre République ? Ne serais-ce pas une façon de remercier la communauté musulmane d’avoir voté massivement pour François Hollande aux présidentielles de 2012 ?

Entre les vendeurs de tabac du BLED qui dans certains quartiers parisiens haranguent les passants en répétant inlassablement « TABAC BLED » ou « TABAC SENEGAL » qui vont voir leur trafic mafieux considérablement augmenter grâce à ces augmentations de prix et l’absence d’augmentation du prix du tabac à narguilé, il y a de quoi s’interroger sur les motivations de cette politique des prix votée par ce gouvernement car il y a de fait deux poids, deux mesures !

Par pur électoralisme politique, le gouvernement choisit de faire diminuer les recettes fiscales en cette période de crise (sans faire baisser le moins du monde la consommation de tabac que seule une interdiction des additifs dans le tabac permettrait de réaliser) tout en remerciant la communauté musulmane de son vote à la présidentielle en l’épargnant des augmentations de prix qui sont donc réservées aux autres communautés dans notre république qui normalement n’en reconnaît aucune !

Voir le rapport parlementaire du 5 octobre 2011 déposé PAR LA COMMISSION DES FINANCES, DE L’ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DU CONTRÔLE BUDGÉTAIRE intitulé « sur les conséquences fiscales des ventes illicites de tabac ».

Fait étrange, le tabac à narguilé est dispensé d’afficher le pourcentage d’additifs et de tabac de sa composition contrairement aux autres comme vous pouvez le constater dans cette page : La composition inconnue du tabac à chicha vendu en France !

C.free

  1. 8 février 2014 à 17:27

    Pour information la chicha ne fait pas partie de la culture musulmane.
    Elle est mémé interdit dans la religion.
    Vous pouvez dire que c’est un produit exotique traditionnel d’orient et d’asie.
    Et aussi la composition du tabac aromatisé n’est pas le mémé que le tabac type malboro etc
    Pas de goudron pas de nicotine.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :