Accueil > Actualités, France, Histoire, Politique, Propagande, Société > 17 octobre 1961: Fillon fustige Hollande

17 octobre 1961: Fillon fustige Hollande

Au micro d’Europe 1, François Fillon a exprimé ce matin son mécontentement quant à la reconnaissance par François Hollande, du massacre d’Algériens du 17 octobre 1961 à Paris. « J’en ai assez que tous les 15 jours, la France se découvre une nouvelle responsabilité, une nouvelle culpabilité. On n’a pas besoin de ça, a déclaré l’ex-premier ministre. Bien sûr qu’on peut reconnaître. Mais il y a aussi les crimes en Algérie au lendemain de l’indépendance, les massacres contre les harkis, les archives algériennes jamais ouvertes. Ou on met tout sur la table, ou on ne le fait pas », a-t-il conclu.

François Fillon a ajouté que « ce n’est pas au président de la République de faire en permanence ce discours de culpabilité, sur un pays qui en dépression, fragilisé, divisé de façon profonde ». « Toutes les archives doivent être ouvertes, doivent être données aux historiens. C’est aux historiens de parler de ces sujets, pas aux responsables politiques. Qu’il s’occupe du présent. C’est déjà assez difficile comme ça pour ne pas passer l’essentiel de leur temps à commenter l’histoire, avec à chaque fois une arrière-pensée. »

Le Figaro

Voir aussi l’article de Bernard Lugan

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :