Accueil > Actualités, Economie, France, Politique, Société > «Nous sommes le dernier pays marxiste du monde»

«Nous sommes le dernier pays marxiste du monde»

Jean-Michel Fourgous, ancien député UMP et actuel maire d’Elancourt (Yvelines) est le créateur avec Olivier Dassault du club « Génération Entreprise ». Il dénonce la stigmatisation dont les entrepreneurs sont victimes et demande notamment au gouvernement des mesures rapides et fortes pour rétablir la compétitivité de la France.

Pourquoi avoir créé le club « Générations Entreprises » ?

Ce club regroupe 76 députés et pousse un cri d’alarme devant une situation inédite. Aujourd’hui, les 3 millions d’entrepreneurs français sont stigmatisés. On voit la façon dont Bernard Arnault est traité. Le journal Forbes a sorti récemment une étude qui montre que les entreprises françaises sont les plus fiscalisées au monde… plus que chez les communistes.

Le Président Hollande a développé sa campagne en disant aux Français qu’il allait les protéger contre l’entreprise qui représente le mal absolu. Le député socialiste Jean-Marie Le Guen a même déclaré, il y a quelque mois, qu’il fallait faire des lois contre les entreprises.

Le gouvernement prévoit un plan de 40 milliards € (2012-2013) d’impôts nouveaux alors que le Président s’était engagé à ne pas en créer.

Edmund Phelps, Prix Nobel d’économie, a déclaré que la France perdait un point de croissance du fait de son inculture économique.

Même Jacques Attali considère qu’il s’agit d’un suicide fiscal et économique.

Fleur Pélerin, ministre délégué chargée des PME, appelle à la fin de la lutte des classes. Angela Merkel parle de médiocrité.

Les entrepreneurs souffrent de leur manque de représentation à l’Assemblée nationale. Il n’y a que 70 députés chefs d’entreprises. Le gouvernement n’en compte aucun.

Les cabinets ministériels sont composés à 90 % de personnels issus de l’administration et de l’extrême gauche. Ces gens savent répartir l’argent mais ne savent pas la créer.

Notre club a demandé un rendez-vous avec le Président Hollande. Il faut réaliser des études d’impact. Avec la taxation à 60% sur les plus-values en cas de cession d’entreprise, qui voudra investir dans nos entreprises ?

Nous demandons également des mesures rapides et fortes pour rétablir la compétitivité. Les entreprises françaises ont 140 milliards € de charges de plus qu’outre Rhin.

Je préconise un tiers d’augmentation d’impôts, deux tiers de baisse de dépenses. Les socialistes font exactement le contraire.

Il existe en France tout un courant de pensée opposé à l’entreprise et au travail. Comment expliquer un tel rejet ?

Nous sommes le dernier pays marxiste du monde… En ce moment, même Cuba diminue d’un million le nombre de ses fonctionnaires.

Le Parti communiste français a joué un rôle éminemment puissant au XXe siècle. Il continue à tenir un certain nombre de grands secteurs : transports, information, éducation. D’ailleurs la taxation à 75% est la conséquence d’un marché avec l’extrême gauche. Cet impôt est purement idéologique car il ne rapporte rien… 10% des Français payent 80% de l’impôt sur le revenu.

En quoi le projet de loi de Finances 2013 va-t-il à l’encontre des intérêts des entrepreneurs ?

Le projet de loi de Finances pour 2013 va interdire aux entrepreneurs de déduire leurs intérêts d’emprunts.  C’est une incitation à ce que les entreprises étrangères vous rachètent. Pareil pour la taxation à 60% sur les plus-values d’entreprise.

Les chefs d’entreprise se rémunèrent grâce à cette plus-value. Qui a pu avoir cette idée folle des 60% ? Hollande dit qu’elle ne vient pas de lui. Selon le projet de loi de Finances, cette taxe ne s’appliquerait pas si l’entrepreneur détient 10% et s’il reste au moins deux ans dans son entreprise.

Le gouvernement compte aussi monter l’imposition de 8% à 20% sur la participation.

Ils veulent aussi créer des impôts sur les actions. Il y a déjà 2 millions d’actionnaires qui sont partis du marché boursier du fait de la crise.

Que risque-t-il d’arriver si le gouvernement met son projet de loi de Finances à exécution ?

On assiste à une dégradation de la situation économique et sociale. François Hollande est conscient qu’il sera le Président le plus impopulaire de la Ve République. Il sait qu’il aura des problèmes lors de ses sorties publiques.

Le Cri du Contribuable

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :