Accueil > Actualités, Faits divers, France, Politique, Société > 179 Roms rapatriés par la France en avion depuis Lille

179 Roms rapatriés par la France en avion depuis Lille

Un avion en provenance de Lille (nord de la France) et transportant 179 Roms roumains dont cinquante enfants a atterri jeudi à l’aéroport de Timisoara (ouest) dans le cadre du programme français dit de «retours volontaires».

Conformément à ce programme, très critiqué par les ONG travaillant pour l’intégration des Roms, l’Etat français verse à chaque adulte la somme de 300 euros et 100 euros par enfant.
Le coût de ce rapatriement s’élèverait à plus de 40.000 euros, sans compter les frais d’avion.
«Nous sommes heureux car nous sommes rentrés à la maison sur le compte des Français», a déclaré l’un des Roms à son arrivée à Timisoara. Plusieurs ont exprimé leur volonté de retourner rapidement en France.

Le Collectif Solidarité Roms de Lille a réagi et « condamne cette initiative qui manifeste l’entêtement dans une politique de gribouille donnant l’impression de fermeté afin de satisfaire les voeux des xénophobes les plus ultras , sans souci d’efficacité et de respect des valeurs. Ces Roms expulsés reviendront dans le Nord car les conditions de vie en Roumanie sont insupportables sur le plan matériel comme sur le plan du respect des droits élémentaires d’éducation, d’accès aux soins et au logement, d’égalité des citoyens. Ils reviendront en France parce qu’ils en ont le droit, en tant que citoyens de l’Union européenne. »

En visite à Bucarest en septembre, Manuel Valls, le ministre français de l’Intérieur, avait déclaré que les reconduites de Roms roumains et bulgares avec une aide au retour se poursuivraient et devraient s’élever à 7.000 à la fin du mois de septembre.
Plusieurs ONG et experts travaillant à une meilleure intégration des Roms en Roumanie avaient vivement critiqué ce système qu’ils jugent être du «gaspillage d’argent public».
M. Valls avait ensuite indiqué réfléchir à une réforme du système de l’aide au retour reconnaissant qu’elle avait «un certain nombre d’effets pervers».
La France accueille environ 15.000 Roms d’Europe de l’Est, bien moins que les deux premiers pays d’accueil de ces populations, l’Espagne et l’Italie, selon les études sur ces migrations.

La voix du Nord

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :