Accueil > Actualités, Faits divers, France, Société > Grigny : UPS ne livre plus de colis à la Grande-Borne

Grigny : UPS ne livre plus de colis à la Grande-Borne

Victimes d’agressions, les employés du transporteur UPS ne mettent plus les pieds à la Grande-Borne. La cité de Grigny est la seule d’Ile-de-France à ne plus être desservie.

Aujourd’hui, le colis d’Hakim contenant sa Freebox va faire un demi-tour, direction l’expéditeur. Un colis que cet habitant du quartier de la Grande-Borne à Grigny n’a jamais reçu. Car Hakim a découvert que le transporteur concerné, UPS, ne couvrait plus sa cité. « Les livraisons sont interrompues suite à des attaques de véhicules et des agressions de chauffeurs », justifie-t-on chez UPS, sans donner plus de précision sur la fréquence et la gravité de ces faits de violence.

Cette décision s’applique depuis le début de l’année. La Grande-Borne est aujourd’hui la seule cité d’Ile-de-France à ne plus être desservie par UPS.

Handicapé et alité momentanément à cause d’une fracture à une jambe difficile à soigner, Hakim n’a pas pu aller chercher son colis au centre de distribution d’UPS, situé à Chilly-Mazarin, comme le transporteur le lui proposait. « Ils m’ont également suggéré de rejoindre un chauffeur sur sa tournée dans une ville voisine, à Ris-Orangis ou Viry-Châtillon. Mais, dans mon état physique, c’est impossible », explique Hakim.

L’habitant de la Grande-Borne a souscrit un abonnement auprès de Free le 25 octobre. UPS, le livreur attitré du fournisseur d’accès à Internet, envoie quelques jours plus tard un courrier à Hakim. Il est averti que son colis est « retardé pour contrôle sécurité hors contrôle UPS ».

« Je me suis demandé ce que cela pouvait bien dire », se souvient-il. Il appelle alors UPS et apprend que son quartier est évité par le transporteur. « Je peux comprendre que des petits cons les dérangent, mais ce n’est pas une raison pour pénaliser tout le monde. Imaginez que cela arrive à des personnes âgées qui ne peuvent pas facilement se déplacer? lance Hakim. Le plus surprenant, c’est que j’ai déjà reçu des colis de la Poste. Je me suis même déjà fait livrer du matériel électroménager d’une certaine valeur sans aucun souci. »

Une solution n’ayant pu être trouvée, le colis d’Hakim repart chez Free aujourd’hui. « Ils doivent me trouver un autre prestataire », avance Hakim. UPS suggère une solution pour les habitants de la Grande-Borne : « Ils peuvent fournir l’adresse d’un ami ou d’un proche qui habite ailleurs. Notre priorité, c’est d’assurer la sécurité des colis et surtout l’intégrité physique de nos employés. »

En attendant, Hakim paie son abonnement à Internet, 37,50 € par mois avec les options. « Je me sens discriminé et mis à l’écart », soupire-t-il. Un retour à la normale dans les livraisons n’est pas envisagé pour l’instant par UPS.

Le Parisien

(Ndlr : Merci Alex)

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :