Accueil > Actualités, France, Politique, Société > Les militants PCF déstabilisés par la disparition du marteau et de la faucille

Les militants PCF déstabilisés par la disparition du marteau et de la faucille

Le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, s’en défend mais certains y voient une volonté d’«inféoder le parti au Front de gauche»: alors que s’ouvrait jeudi le 36e congrès du PCF à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), nombre de militants se sont étonnés de la disparition de la faucille et du marteau sur les cartes d’adhérent.

 Un symbole historique qui s’éteint.

«Tout le parti est choqué par ça», s’offusquait ce vendredi le secrétaire de section à Paris, Emmanuel Dang Tran, au micro de France Info. Comme lui, quelques militants suspectent un glissement politique menaçant l’intégrité du parti «pour faire avec des Verts, des socialistes et des trotskistes et que sais-je encore, pour faire une organisation qui soit une social-démocratie bis, qui roule pour la social-démocratie», accuse-t-il sans épargner le parti mélenchoniste. Une crainte dont la disparition de la faucille et du marteau n’est que le symbole puisque le PCF dénonce depuis longtemps ce risque. Le secrétaire national du parti parle lui de «modernisation» et tente de calmer les esprits.

Suite de l’article sur LeParisien.fr

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :