Accueil > Actualités, Faits divers, France, International, Politique, Société > Arrêté en Algérie pour prostitution de mineures, il demande l’aide de François Hollande

Arrêté en Algérie pour prostitution de mineures, il demande l’aide de François Hollande

On se rappelle de Jean-Michel Baroche, ce français arrêté en Algérie pour avoir entraîné des mineures dans un réseau de prostitution et de pornographie. On attend toujours le procès et le jugement, mais Baroche anticipe et n’hésite pas à écrire à François Hollande pour tenter de se sortir d’affaire.

Dans l’histoire, sont tombés notamment un gynécologue qui faisait avorter les ados (toutes de 14 à 16 ans) tombées dans le griffes de Baroche, qui organisait des partouzes filmées avec des notables du coin, dans un hôtel ou dans sa villa.

Cela, sous couvert d’une pseudo agence de mannequins, une activité qu’il avait démarrée en Tunisie, pays qu’il a fui après la révolution pour s’installer à Annaba en Algérie. En outre, Baroche formait ces filles, attirées par une brillante carrière de mannequin en France, à recueillir des informations auprès des michetons chez qui il les envoyait, parfois des politiciens en vue.

Par exemple, sur une des vidéos saisies, on verrait Saadni Abdenacer, le vice président du conseil municipal d’Annaba, et alors candidat aux législatives prévues deux semaines plus tard, sur la liste du FLN, le parti de Bouteflika. Du coup, les autorités ont envisagé la piste d’une sorte de réseau d’espionnage. Quatre personnes sont poursuivies en même temps que Baroche, mais 32 personnes avaient été interpellées au départ.

[…] La liste des chefs d’accusation contre le nabab français est longue : entre autres, « viol sur mineures, sévices sexuels sur des filles de moins de 18 ans, production de films et montage de photos à caractère immoral, diffusion et commercialisation de données masquées et transmises par un système informatique, aménagement d’un lieu pour la pratique de la prostitution, incitation de filles mineures à la prostitution, faux et usage de faux et falsification de documents officiels, avortement et atteinte à la vie privée portant sur des aspects particulièrement intimes aux victimes et leurs familles, mise en danger de la vie de personnes sous l’effet de produits toxiques pouvant entraîner la mort, création d’une société fictive de façade avec transgression des lois du Code du commerce, détention de drogues et de produits psychotropes pour consommation personnelle, ainsi qu’incitation illégale des filles mineures à la consommation des mêmes produits, violation des lois de change sur la monnaie et mouvement des capitaux ».

[…] En attendant son procès, Baroche se montre prévoyant. Une lettre qu’il a adressée à François Hollande pour lui demander une intervention vient d’être interceptée.

Article dans son intégralité sur Donde Vamos

Sur Jean Michel Baroche, pédocriminel voir aussi ici .

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 2 mai 2013 à 22:49

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :