Accueil > Actualités, Faits divers, France, Politique, Propagande, Société > Sans-papiers** : une manif trop proche du domicile de Valls ?

Sans-papiers** : une manif trop proche du domicile de Valls ?

La préfecture de police a refusé de valider – mais sans interdire – le parcours déclaré par le 9e collectif des sans-papiers pour manifester samedi entre la place de la Bastille (12e) et la mairie du 11e. Motif selon le collectif : le cortège passera trop près du domicile de Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur.

Sans-papiers

 « La préfecture nous a dit de prendre nos responsabilités. » Bahija Benkouka, une des porte-parole du 9e collectif des sans-papiers, ne sait pas comment vont réagir les autorités lors de la manifestation prévue samedi à 14h30. Le collectif a bien déclaré sa manifestation dans les règles auprès de la préfecture de police, soit trois jours au minimum avant l’événement, mais le parcours envisagé n’a pas été validé. Le défilé doit rallier la place de la Bastille (12e) à la mairie du 11e via la rue de la Roquette. L’objectif est de rencontrer Patrick Bloche, le député-maire (PS) du 11e, pour qu’il intervienne en faveur des sans-papiers auprès du ministère de l’Intérieur.

 

« On y va quand même, on verra bien »

« On nous a dit que ce n’était pas possible de passer rue de la Roquette car le domicile de la compagne du ministre de l’Intérieur est à proximité, affirme Bahija Benkouka. Mais nous avons justement choisi cette rue car elle est fréquentée et qu’elle croise la rue du commissariat du 11e ». De son côté,  la préfecture de police explique que le parcours du défilé est « en discussion » mais qu’en aucun cas la manifestation est interdite. « Nous ne délivrons pas d’autorisation, indique t-on à la préfecture. Nous enregistrons les déclarations préalables et nous étudions le parcours quand celui-ci peut poser problème ».

En cas de « problème » sur la forme, la déclaration peut alors être considérée comme nulle par l’administration. Il est alors préférable dans les faits d’obtenir une autorisation dûment signée par la préfecture. C’est cette sorte de blanc-seing que les autorités ont refusé de donner au collectif. « On y va  quand même, on verra bien » conclut Bahija Benkouka. Le rassemblement est prévu à 13h45 devant le siège du collectif au 21, rue Voltaire.

Source : Metrofrance

(Ndlr : ** A « sans-papiers« , lire évidement « Clandestins« )

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :