Accueil > Actualités, BLOG, Economie, International > Une méga-attaque banquaire contre le Vatican

Une méga-attaque banquaire contre le Vatican

Wouaaa… Heureusement, mon livre est sorti il y a 4 ans! Figurez-vous que la Banque Centrale Italienne (donc la Bête Argent), sous la pression des Américains, a pris la décision de mener un sabotage financier sans précédent contre le Saint Siège… Une attaque digne de Napoléon. La Banque Centrale de Rome a purement et simplement débranché l’Etat du Vatican du réseau Visa et MasterCard!!

Du coup, nous dit La Croix, « la désactivation … de la cinquantaine de terminaux électroniques de paiement en activité sur le territoire du Vatican (qui) sème indubitablement le trouble parmi les dizaines de milliers de touristes présents à Rome« … A mon humble avis, il n’y a pas que les touristes qui sont embêtés.

Il s’agit clairement d’un avertissement. Certes, mais d’un avertissement sans précédent… puisque l’étape suivante consiste à faire subir le même outrage au Territoire de Saint Pierre qu’à l’Iran: l’exclusion du Vatican et de sa banque du réseau informatique bancaire international Swift. Ce qui amenerait de facto le Saint Siège à, devinez quoi, revenir au… liquide et surtout aux pièces et aux lingots d’or et d’argent!

Voilà… On y est.

Et qui a besoin d’or en ce moment? Eh bien beaucoup de gens, surtout des banques à New York, ha ha ha… Il se trouve que le Vatican possède encore 800 tonnes d’or « sale » (valeur 32 milliards) qu’il devra donc vendre à un moment ou à un autre.

Le journaliste de La Croix ajoute: « la Banque centrale italienne a d’abord interdit l’encaissement sur le territoire italien de chèques émis par l’IOR, notamment ceux adressés à la filiale italienne de la Deutsche Bank, partenaire. C’est ainsi que ceux-ci sont physiquement expédiés par le Vatican à la maison-mère allemande, qui en encaisse le montant. Quiconque veut payer une facture au Vatican doit faire un virement international en Allemagne« . Or, vous savez, grâce au livre Blythe Masters, que la Deutsche Bank a toujours été une sorte de « filiale » de la CIA… (une information qui a sans doute échappé à l’IOR…) Mais le plus grave est l’absolue inaction de Benoît XVI dont l’équipe de c… molles n’a même pas eu le courage de faire un communiqué de presse vengeur, voire polémique, attaquant de front ces pantins italiens et allemands. Car ne vous y trompez pas, ce sont bien les Américains, JP Morgan en tête (vous l’avez vu ici à maintes reprises), qui sont derrière ces actions d’intimidation.

Allez, encore quelques années et ils vont bien finir par racheter le Vatican et le transformer en GoldmansachsLand.

Pierre Jovanonic Chronique du 07 au 11 janvier 2013

 

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :