Accueil > Actualités, BLOG, Faits divers, France, Politique, Propagande, Société > Des profs casqués, excédés et désarmés

Des profs casqués, excédés et désarmés

Les enseignants du collège Jean Zay de Bondy, qui avaient reçu la visite Jean-Marc Ayrault et Vincent Peillon en août dernier afin de saluer le dispositif de cours d’été, sont au bord de l’implosion. Un état des lieux alarmant qui ne protège ni les élèves, ni le personnel.

A l’heure où les revendications se font sur des grues, parfois nus, comment se faire entendre dans ce flot d’information spectacle ? « Porter un casque », c’est la méthode qu’ont adoptée, aujourd’hui, les professeurs du collège Jean Zay de Bondy pour dénoncer le manque de sécurité dans leur établissement. Ils ont choisi de manifester casqués devant l’inspection académique, « bien décidés à rendre public l’état déplorable de leur établissement. » Une dizaine de minutes d’attente en tenue de chantier, et les 42 professeurs, les 4 parents d’élèves et la CPE sont reçus par Jean Lhuissier, directeur académique adjoint.

« Nous sommes ici pour dénoncer un système hypocrite qui valorise les moyens mis à notre disposition alors que la réalité est toute autre », explique Fanette Mathiot, professeur de français au sein du collège Jean Zay. « La réalité de notre établissement, c’est l’absence de mixité sociale, l’incivilité quotidienne : des actes de violence envers les élèves et envers les professeurs, des agressions verbales, des bousculades, des vols de portable de professeurs, des menaces… », ajoute-t-elle.

« Des élèves qui poussent les limites »

Pendant plusieurs heures, la délégation expose les problèmes auxquels ils sont confrontés chaque jour : « devons-nous admettre une recrudescence de croix gammées, des propos sexistes, des propos homophobes ? Est-ce qu’on peut accepter que les enfants noirs soient insultés toute la journée, que les enfants indiens soient insultés ? Doit-on tolérer les attouchements sexuels sur des élèves filles ? », s’interroge Thierry Noé, professeur d’histoire-géographie, et d’ajouter « c’est un combat républicain que nous menons aujourd’hui. Nous insistons bien là dessus, il est hors de question d’accepter ce type d’actes ! »

Article dans son intégralité sur Bondy Blog

Une certaine idée de la mixité sociale est en marche au College Jean Zay.
( Photo: Des eleves de Jean Zay se mobilisent aux côtés de l’Association Action Contre la Faim)

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :