Accueil > Actualités, Faits divers, France, Propagande, Société > Jennifer ne comprend pas. « Jamel est français… »

Jennifer ne comprend pas. « Jamel est français… »

Jennifer, 28 ans, refuse toute assistance chimique. Depuis juin dernier, elle décline poliment les ordonnances d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs. Pour être pleinement dans la bataille. Et retrouver son fils, Rhani, 3 ans et demi. Son petit amour qu’elle n’a pas pu serrer dans ses bras depuis de longs mois.

« J’essaie de l’appeler tous les jours, mais je n’ai pas la chance de pouvoir lui parler à chaque fois. Il me dit qu’il a besoin de moi, qu’il faut que je vienne le chercher en avion. Et puis à d’autres moments, qu’il viendra me voir quand il sera grand. Une fois, il m’a dit que j’étais une égarée. J’ai peur ». Peur qu’il ne soit embrigadé…

Cette jolie jeune femme blonde tente de masquer le désespoir qui l’étreint. Le cauchemar qu’elle vit tout éveillée depuis le 10 juin dernier. Jour où son compagnon a quitté leur domicile de Maxéville (54) pour rejoindre l’Algérie, pays d’origine de ses parents, emportant avec lui Rhani.

« Je suis rentrée à la maison, le trousseau de clefs de Jamel était dans la boîte aux lettres. J’ai immédiatement compris ». Le père a minutieusement organisé son départ. A l’insu de Jennifer, il a fait inscrire le petit sur son propre passeport. La plainte de la Meurthe-et-Mosellane n’est pas prise en compte tout de suite. Il faut pour cela attendre la décision du juge aux affaires familiales de lui attribuer la garde de l’enfant en septembre suivant. Elle, ne reste pas inactive. Sollicite l’aide des élus locaux, du Président de la République, des associations d’enfants disparus… Cherche à tromper l’insupportable douleur de l’absence.

Radicalisation incompréhensible

Vendredi, elle a remporté une première victoire. Devant le tribunal correctionnel de Nancy. Les magistrats ont condamné par défaut son ex-compagnon, Jamel Mahdi, père de leur petit garçon de 3 ans et demi, à deux ans de prison ferme pour « soustraction d’enfant des mains de ceux qui sont chargés de sa garde ». Ils ont aussi délivré un mandat d’arrêt. Conformément aux réquisitions du procureur adjoint Yvon Calvet. « En espérant qu’il revienne sur le territoire avec le petit garçon », soupire le président Bridey.

« Nous avons tenté d’actionner la voie diplomatique. L’Algérie répond pour l’instant qu’elle n’est pas parvenue à le localiser », explique quant à elle Me Staechelé, qui se bat au côté Jennifer pour faire appliquer le droit.

« Je ne vis plus. Je survis », chuchote la maman. Tout en se passant en boucle le film de son histoire d’amour rongée par la métamorphose de Jamel. Une volte-face, incompréhensible à ses yeux. Enfant de Laxou, comme elle, le jeune homme a basculé vers un islamisme intégriste à la naissance de Rhani en août 2009. « Au début de notre histoire, on sortait tous les week-ends, en discothèque comme les autres… Il était fier de moi, moi de lui ». Et puis, en quelques mois, il a versé dans la religion, s’est radicalisé. « Il s’est laissé pousser la barbe, s’est mis à porter une djellaba, passait ses journées à la Mosquée pour prier. A la maison, la musique et les photos étaient interdites ». Jennifer refuse de porter le voile, de cesser son activité professionnelle – à l’époque elle est courtier. Les disputes se multiplient. Le couple se sépare puis se retrouve quelques mois avant juin. « Avec le recul, je pense que c’était une manœuvre pour préparer l’enlèvement de Rhani ». Le père du bambin refuse aujourd’hui de lui adresser la parole. « Au début, il m’envoyait des SMS pour que je le rejoigne. La condition pour revoir mon fils. Il m’a expliqué qu’il était parti pour protéger Rhani de la France et du mal qu’elle représente ». Jennifer ne comprend pas. « Jamel est français… ».

L’Est Républicain

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :