Accueil > Actualités, International, Politique > Syrie: 60 millions de dollars à l’opposition et aide directe non létale aux rebelles

Syrie: 60 millions de dollars à l’opposition et aide directe non létale aux rebelles

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi une aide supplémentaire de 60 millions de dollars à l’opposition politique syrienne et, pour la première fois, des aides directes non létales à la rébellion, sans franchir le pas de la livraison d’armes.

Peu après, la Coalition nationale de l’opposition annonçait le report sine die de sa réunion prévue samedi à Istanbul pour désigner un «Premier ministre» chargé du futur gouvernement en territoire rebelle.

«Les Etats-Unis vont fournir 60 millions de dollars d’aide non létale pour soutenir les besoins opérationnels quotidiens de la Coalition de l’opposition syrienne, alors qu’elle continue à oeuvrer à une transition politique», a déclaré à la presse le secrétaire d’Etat américain John Kerry, en marge d’une conférence internationale à Rome. Il s’exprimait aux côtés du chef de la Coalition Ahmed Moaz al-Khatib, qu’il avait rencontré pour la première fois dans la matinée.

«La Coalition de l’opposition peut réussir à mener une transition pacifique, mais elle ne peut pas le faire seule, elle a besoin de davantage d’appui», a plaidé le ministre américain.

Cette aide est principalement destinée à administrer les zones récemment libérées en Syrie, a expliqué M. Kerry. Et pour éviter aussi que ces régions ne tombent entre les mains d’«extrémistes», ont précisé des responsables américains.

Par ailleurs, et pour la première fois, le secrétaire d’Etat a annoncé «qu’il y aura(it) une aide directe, mais non létale, au Conseil suprême militaire» syrien (CSM), qui chapeaute les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) sous forme d’«aide médicale et de nourriture».

Il s’agit concrètement de «rations militaires alimentaires et d’aides médicales», selon des diplomates américains.

Washington fournissait déjà depuis des mois une aide non létale d’une valeur de 50 millions de dollars (équipements de communication, aide médicale, formations), mais cette assistance était acheminée via l’opposition politique syrienne et des ONG, à l’extérieur du pays.

Article dans son intégralité sur Libération

Catégories :Actualités, International, Politique Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :