Accueil > Actualités, France, International, Politique, Propagande, Société > La France honore l’assassin d’un ministre israélien

La France honore l’assassin d’un ministre israélien

La ville de Bezons, dans le département du Val d’Oise, et plusieurs associations de la commune ont décidé d’élever au rang de ‘citoyen d’honneur’ un terroriste palestinien considéré comme un « détenu politique ».
Le récipiendaire, Majdi al Rimawi, membre du FPLP, purge une peine de prison à perpétuité en Israël à laquelle ont été ajoutés 80 ans de réclusion criminelle. Il fait partie du commando qui a assassiné en 2001 le ministre israélien du Tourisme Rehavam Zeevi z’l.

Au cours d’une soirée festive organisée en présence de la femme de Rimawi, Fathiya al-Rimawi, et d’une délégation palestinienne, un hommage a été rendu au terroriste par Dominique Lesparre, maire communiste de la cité.
Dans son discours, ce dernier a justifié l’acte de l’assassin, déclarant notamment : « Majdi est une victime directe de cette occupation… Comme le sont aussi les 4 500 résistants palestiniens emprisonnés pour avoir osé défendre leur pays face à un occupant dont les moyens militaires sont surdimensionnés et dont les méthodes violent sans cesse les résolutions des Nations Unies et le droit international ».

Le site Palestinian Media Watch a souligné à ce propos que le terroriste, comme bien d’autres, touche un salaire mensuel versé par l’Autorité palestinienne.

La femme de Rimawi a précisé à cette occasion que l’alliance entre Bezons et la municipalité arabe de Bani Zeid Al-Gharbiyya datait de 2008. « La question des prisonniers de notre région a attiré l’attention de nos frères français », a-t-elle souligné.

Le président du Congrès Juif européen (EJC) Moshé Kantor a réagi avec indignation à cet acte indigne: « Il s’agit d’une décision outrageante et odieuse, a-t-il déclaré. Nous avons marqué cette semaine le premier anniversaire du meurtre tragique perpétré à Toulouse contre des enfants juifs et un enseignant. Cet hommage rendu à Rimawi en France démontre que le meurtre et le terrorisme sont glorifiés alors qu’ils devraient être condamnés de toutes les façons possibles ».

Anachinfos

(Ndlr : Et c’est loin d’être la première fois que des municipalités communistes nomment « citoyens d’honneur » des terroristes.

– En mars 2008, la ville de Stains l’élève au rang de citoyen d’honneur de la ville Marouane Barghouti.

Salah Hamouri a été fait citoyen d’honneur de la ville de Grigny, le 16 mai 2009.

– Le 19 mai 2012, André Delcourt, maire communiste de Calonne-Ricouart, nomme Georges Ibrahim Abdallah citoyen d’honneur de la ville de Calonne-Ricouart )

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :