Accueil > Actualités, France, International, Social, Société > Augmentation inquiétante de la tuberculose multirésistante

Augmentation inquiétante de la tuberculose multirésistante

La tuberculose est une maladie infectieuse bactérienne touchant majoritairement les poumons et ses membranes et pouvant s’étendre à d’autres sites. L’agent responsable de la tuberculose est le bacille de Koch, découvert en 1882, et qui se propage dans l’air. En France, un vaccin, le Bcg, existe, mais n’est plus obligatoire depuis 2007.

Une personne sur dix développe une tuberculose active (maladie), une personne sur trois est porteuse latente (porteuse de bactéries vivantes mais inactives), durée pendant laquelle une tuberculose n’est pas contagieuse. En 2013, 9 millions de personnes ont développé une tuberculose dans le monde. C’est la deuxième cause la plus fréquente de décès par maladie infectieuse chez l’adulte, après le Vih. Environ 3,7 % des patients nouvellement diagnostiqués avec la tuberculose dans le monde sont porteurs de souches multirésistantes. La tuberculose multirésistance (TB-MR) est une forme de tuberculose qui se caractérise par un échec du traitement dû à une résistance à au moins deux antituberculeux de 1re ligne les plus efficaces que sont la rifampicine et l’isoniazide. La prise en charge de la Tbmr est complexe, car elle exige un traitement pouvant durer jusqu’à deux ans, ainsi qu’une surveillance médicale très étroite.

Au niveau mondial, la tuberculose «classique» est en régression, mais l’Oms estime que parmi tous les cas de Tuberculose rapportés dans le monde la TB-MR représentait 480 000 cas en 2013. Elle évalue que plus de 2 millions de personnes ont contacté la TB-MR entre 2011 et 2015. L’épidémie est mondiale et sa propagation alarmante. Et si elle touche d’abord les pays défavorisés, en particulier les pays de l’Est, les maladies infectieuses ne connaissent pas de frontières.

refugees-station-448x293

La Direction générale de la santé soulignait fin janvier 2013 que la hausse des cas de tuberculose multirésistante est considérée comme inquiétante sur le plan de la santé publique en France. Et en effet, depuis 2011, le nombre des cas a doublé.

Les épidémiologiques expliquent ce problème par les flux migratoires de plus en plus importants. Par ailleurs la contamination s’explique par des conditions de vie de plus en plus dégradées en raison de la crise et par un accès de plus en plus tardif aux soins.

En France, on assiste à une contamination très sérieuse des personnes en provenance de la Géorgie. Une très grande majorité des cas  est répertoriée en Ile-de-France.

Source

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :