Accueil > Actualités, Faits divers, France, Société > Milices à Béziers, groupes d’auto-défense à Marseille…

Milices à Béziers, groupes d’auto-défense à Marseille…

miliceTout dépend ce que l’on entend par le terme de milice. S’il s’agit de se réunir à quelques individus, de faire une ronde autour du quartier et d’empêcher une éventuelle infraction ou de la signaler à la police, tout cela relève de la liberté de se réunir et d’aller et venir. Il n’y a absolument rien d’illégal. Si, en revanche, cela consiste à mener des expéditions punitives et à avoir des réactions disproportionnées alors là, il y a effectivement un problème. Se promener dans l’espace public avec des armes, par exemple, c’est illégal. En fait, le cadre légal ne parle pas de milice mais de réaction autorisée par rapport à une infraction. Sont autorisés : l’autodéfense (riposte proportionnée à l’attaque) et la possibilité d’appréhender un individu en train de commettre une infraction avant l’arrivée des forces de l’ordre. Concrètement, si un individu assiste à une agression au cours de laquelle l’agresseur intimide une personne se sentant vulnérable (en la prenant à partie verbalement par exemple), cela ne lui donne pas le droit de briser le bras de l’agresseur ou de l’assommer. En revanche, il est tout à fait légal de l’appréhender, de le ceinturer ou de le menotter et de l’immobiliser jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre.

Article dans son intégralité  ICI.

 

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :