Accueil > Culture, Histoire, International, Patrimoine, Vidéo > Découverte d’une «Pompéi» britannique

Découverte d’une «Pompéi» britannique

La BBC l’annonce déjà comme la découverte du siècle. Situé dans l’est de l’Angleterre, le site archéologique, le mieux conservé de l’âge du bronze, va «transformer notre compréhension de la période».

Une trouvaille exceptionnelle. Des vestiges d’habitations en bois extrêmement bien conservés d’un village vieux de plus de 3000 ans ont été mis au jour sur le site de Must Farm, non loin de Whittlesey, en Grande-Bretagne. Selon David Gibson, l’un des responsables du «chantier» qui travaille au Cambridge Archaeological Unit, «il s’agit simplement de la construction en bois de l’Age du bronze la plus complète qu’on ait jamais découverte dans ce pays».

 

 

Des pirogues, de la vaisselle, des textiles, des restes alimentaires… Le corps archéologique britannique n’avait jamais vu ça sur ces terres. Conservée depuis des millénaires sous une épaisse couche de sédiments, elle-même enfermée par des dépôts de limon, personne n’aurait pu soupçonner la présence de cette «capsule temporelle» surnommée la «Pompéi britannique» compte tenu de son degré de conservation. Et pourtant…
Un heureux hasard va permettre la conservation des maisons durant des siècles

Les faits remontent à la fin du XXème siècle. Alors qu’un grand nombre de mines fonctionnent en Angleterre, un chantier décide de s’installer sur le site pour exploiter une carrière d’argile locale et fabriquer des briques. Tandis que l’entreprise use la matière et vident les terres de ses sédiments, des morceaux de bois apparaissent. Il s’agit des premières traces recensées de la fameuse «Pompéi britannique». Si la trouvaille est incroyable, c’est seulement après plusieurs années après que Must Farm parvient à se faire reconnaître comme haut lieu du monde archéologique.

Aujourd’hui redécouverte, grâce à un financement alloué au mois de septembre 2015, la terre est enfin prête à révéler tous ses secrets. Notamment celui de la destruction des maisons qui viennent d’être mises au jour.

(…)

Source

(Ndlr: Voir aussi cet article sur les « ancêtres » des Britanniques… )

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :