Accueil > Actualités, France, islam, Politique, Société > «Il faut refonder l’Observatoire de la laïcité»

«Il faut refonder l’Observatoire de la laïcité»

Manuel Valls a fustigé lundi soir l’appel que le président de l’Observatoire de la laïcité a lancé avec des proches des Frères Musulmans. Mais, pour Malika Sorel, ce n’est pas suffisant : Jean-Louis Bianco doit démissionner.

92253769_o« Il suffit qu’une quelconque demande d’ordre religieux, ou perçue comme telle, pointe le bout de son nez, pour que le pouvoir politique fasse aussitôt le choix de bafouer la laïcité. »
« Non seulement Manuel Valls doit imposer la démission de Jean-Louis Bianco et de son cabinet, mais il doit également renouveler l’Observatoire de la laïcité afin qu’il soit exclusivement composé de personnalités reconnues comme respectueuses de la laïcité républicaine donc non adjectivée, et sincèrement attachées au refus du relativisme culturel qui constitue le véritable cheval de Troie de la répudiation de la laïcité. » […]

Pour commencer, il faudrait cesser de recourir au terme d’“accommodements raisonnables” qui a été emprunté aux Québécois, car au vu de leurs conséquences sur la concorde civile, nous devrions les qualifier d’“accommodements déraisonnables”. Le fait d’avoir cherché à s’arranger avec des principes qui ne faisaient que traduire, dans la vie quotidienne, l’identité du peuple français a été doublement néfaste. Néfaste pour le peuple français qui s’est senti, à juste titre, trahi dans ce qu’il a de plus précieux et intime – son identité. Néfaste pour les nouveaux entrants et pour la part de l’immigration qui rencontrait des difficultés à s’intégrer culturellement, car cela a envoyé le signal que, tôt ou tard, tout pouvait être accommodé. Dans ces conditions, il était prévisible que les difficultés d’intégration culturelle iraient croissant. Pourquoi s’astreindre en effet à des adaptations culturelles, parfois difficiles et douloureuses, si les politiques sont enclins à renoncer à faire respecter des dimensions importantes de la culture de la terre d’accueil?

Il existe une hiérarchie des responsabilités qu’il convient de ne pas perdre de vue. Il ne faut pas oublier non plus le rôle joué par les discours accusateurs envers la France, qui serait responsable de tous les malheurs. Semer les graines du ressentiment dans le cœur des enfants de l’immigration, chercher sans cesse à les dresser contre la France et les Français, se révèle sans surprise préjudiciable au maintien de la concorde civile. Aujourd’hui, plus que jamais, le devoir de vérité sur la réalité des défis et des enjeux communs s’impose.

Source

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :