Archive

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Des mathématiciens prédisent une vague de violence intense d’ici 2020

Peut-on prédire les bouleversements sociétaux à venir en analysant mathématiquement ceux du passé? C’est ce que postule le professeur Peter Turchin, présenté dans Wired comme une incarnation de Hari Seldon, mathématicien psychohistorien dans plusieurs romans d’Isaac Asimov. Peter Turchin, statisticien à la frontière entre écologie et sciences sociales, est le fondateur de la cliodynamique (d’après Clio, muse grecque de l’Histoire), une discipline émergeante visant à créer des modèles mathématiques à partir de données historiques. Comme l’explique le professeur sur son site web:

«Un esprit humain “nu”, sans l’aide du formalisme mathématique et des ordinateurs, est un outil médiocre pour prédire des processus dynamiques caractérisés par des boucles de rétroactions non-linéaires [le lien de cause à effet est indirect, NDLR], ou pour comprendre des procédés complexes tels que le chaos mathématique. Sans les mathématiques (au sens large) nous sommes condamnés à produire des énonciations vagues et à arriver à de mauvaises conclusions.»

Il existe par exemple des centaines de théories pour expliquer la chute de l’empire romain. Comme pour la majorité des sciences humaines, les théories historiques sont rarement réfutées. Et même lorsqu’elles le sont, elles continuent longtemps à hanter l’espace intellectuel.

Les cliodynamiciens proposent un modèle pour la chute des empires, en se concentrant sur l’instabilité politique qui la précède en général. Cette instabilité politique se manifeste pour eux par des évènements violents au sein de la société (émeutes, guerres civiles). Pour les sociétés agraires, Peter Turchin et son collègue Sergey Nefedov trouvent des oscillations de deux à trois siècles.

Parallèle entre les péridodes d’instabilité en France et dans l’Empire romain

Ils les appellent «cycles séculaires» et Peter Turchin pense qu’ils s’expliquent de la même façon que les fluctuations dans les populations animales. Si des mulots commencent à se reproduire à grande vitesse, la population de furets qui les chasse va elle aussi exploser. Tant et si bien que les prédateurs épuiseront la «ressource» en mulots, faisant retomber sa propre population peu après.

Pour les cycles séculaires humains, Wired rapporte qu’ils naîtraient d’une croissance de la population au-delà de sa capacité à être productive. Ceci entraînerait un effondrement des salaires, une proportion très élevée de jeunes dans la population et une augmentation des déficits dans les dépenses de l’Etat. Plus important encore que la croissance de la population, la surproduction des élites. Une classe croissante d’élites, en compétition pour un nombre limité de postes de même rang, telles que les positions politiques, créerait des conflits susceptibles de destabilliser l’Etat.

En ce qui concerne les sociétés modernes, une étude sur les Etats-Unis, parue en juillet 2012, révèle une double oscillation, avec des instabilités toutes les 50 années superposées sur une période séculaire plus longue.

Légende :
Rouge – émeutes / Bleu – lynchages/ Vert – terrorisme/ Brun – tout
Fluctuations de la violence politique aux Etats-Unis entre 1780 et 2010.

Wired indique que Peter Turchin prédit, si rien ne change, une vague généralisée de violence qui incluerait émeutes et terrorisme d’ici 2020.

Ces violences pourraient survenir bien avant 2020, si on en croit une étude d’un groupe de chercheurs du New England Complex Systems Institute. Eux pratiquent l’éconophysique et qui consiste à s’inspirer des lois de la physique pour analyser des phénomènes économiques. Ils ont simplifié encore les paramètres et pensent qu’un seul peut expliquer les phases d’instabilité politique: les ressources en nourriture. L’étude publiée en 2010 prédisait des violences pour… avril 2013, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Les mathématiques ne sont pas les seules à prédire que la crise alimentaire mondiale qui risque de nous frapper, notamment en raison de la croissance démographique, du réchauffement climatique et des imprudences de l’agriculture industrielle (monocultures, épuisement des ressources en eau…) donnera lieu à un renversement de nos sociétés. Mais la rigueur apportée donnera peut-être enfin de la voix à ces prédictions.

Slate

En complément, un article détaillé en 2 parties :

Partie 1 : http://www.internetactu.net/2013/04/17/au-coeur-de-la-cliodynamique-12-les-cycles-historiques/

Partie 2 : http://www.internetactu.net/2013/04/23/au-coeur-de-la-cliodynamique-22-le-role-de-la-cooperation/

Catégories :Uncategorized Étiquettes : ,

Salle de prière de la rue de Suisse : la ville de Nice condamnée

Le tribunal administratif de Nice donne raison aux Identitaires, qui contestaient le bail de la salle de prière musulmane du centre-ville.

« La décision du maire de Nice de conclure une convention d’occupation pour les locaux situés au 12 rue de Suisse avec l’association des musulmans du centre-ville est annulée ». Ainsi a tranché, ce mardi matin, le tribunal administratif de Nice. La juridiction enjoint la commune et l’association à supprimer le contrat de bail qui les lie, sous astreinte de 100 euros par jour de retard. Motif : « les collectivités territoriales ne peuvent accorder une subvention aux associations cultuelles« . Or, le bail de l’association des musulmans du centre-ville prévoit « une décote de 50% sur la valeur locative des locaux » précise le jugement, dont Metro a obtenu une copie.

« Une victoire juridique et politique » pour Philippe Vardon

« C’est une victoire juridique et surtout politique » estime Philippe Vardon, joint par téléphone ce matin. « Cela remet en cause tous les projets de la mairie, notamment celui de Roquebillière où Côte d’Azur Habitat fourni des locaux. Christian Estrosi doit apprendre qu’il ne peut se placer au-dessus de la loi et contredire le principe de laïcité ». Contactée, la ville de Nice indique ce mardi soir qu’elle a « trouvé un accord aujourd’hui même » avec l’association des musulmans du centre-ville, pour signer une nouvelle convention « au prix sans décote ». L’association devrait donc rester dans ses locaux et poursuivre ses activités.

Metro

(Ndlr: Lire aussi le savoureux article du Figaro sur le même événement… On en arriverait a se demander si ce journal stipendié pour son lectorat de Drouaaaaate par le chanteur Renaud n’aurait pas été racheté par une OPA aussi discrète que sournoise par Rue 89.)

Catégories :Uncategorized

Ayrault : le gouvernement reprend «la quasi-totalité du rapport Gallois»

Matignon, mardi. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a réuni la casi-totalité de ses ministres mardi matin à Matignon à l'occasion d'un séminaire gouvernemental sur la compétitivité.

Matignon, mardi. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a réuni la casi-totalité ( Ndlr : Quasi en bon français…) de ses ministres mardi matin à Matignon à l’occasion d’un séminaire gouvernemental sur la compétitivité.

A l’issue d’un séminaire gouvernemental sur la compétitivité organisé mardi matin à Matignon, le Premier ministre a présenté ses mesures pour relancer l’attractivité des entreprises françaises et augmenter leurs marges. Au «choc de compétitivité» préconisé dans le rapport Gallois, qui prévoyait de baisser les cotisations sociales de 30 milliards d’euros, le gouvernement a préféré un «crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi» de 20 milliards d’euros.
11h50. Sur Twitter, l’opposition dénonce le «virage» du gouvernement.  Le député centriste UDI Yves Jégo et le député UMP Eric Ciotti ont réagi avant même la fin du discours du Premier ministre.

Donc la #TVA va augmenter contrairement à ce que le Gvt a martelé depuis des mois. Mais pourquoi avoir supprimé la TVA sociale !? #virage

— Yves Jégo (@yvesjego) Novembre 6, 2012

Les socialistes ontmenti aux français!la TVA sociale était donc une bonne mesure voulue par N Sarkozy et F Fillon

— Eric CIOTTI (@ECiotti) Novembre 6, 2012

11h50. «La France vient de connaître dix ans de décrochage industriel», alerte le Premier ministre. «L’effort que nous engageons nous permettra d’échapper au déclin collectif», poursuit-il, afin de justifier l’augmentation de la TVA qui impactera les consommateurs.

11h45. Parmi les mesures hors côut du travail annoncées, figurent notamment la simplification de cinq démarches administratives pour les entreprises, ainsi que l’octroi de 42 milliards d’euros aux PME par la banque publique d’investissement (BPI).

11h43. La restructuration de la TVA sera mise en place dès le 1er janvier 2014. Le taux normal de la TVA sera relevé de 19,6% à 20% et le taux intermédiaire (restauration, rénovation du logement…) passera de 7% à 10%, comme l’avait envisagé le ministre du budget mi-octobre pour la restauration. Pour compenser cette hausse qui pèsera sur le budget des ménages, le taux réduit de TVA (alimentation, abonnements de gaz et d’électricité, cantines scolaires…) baissera de 5,5% à 5%.

11h42. Ces 20 milliards d’euros seront compensés par une baisse des dépenses publiques de 10 milliards d’euros, associée à une «restructuration de la TVA».

11h40. L’allègement de 20 milliards d’euros d’impôts pour les entreprises. Cette mesure «Il sera réalisé sur trois ans, avec 10 milliards d’allègement dès la première année. Elle se traduira par une baisse des cotisations de 6% sur les salaires équivalents de 1 à 2,5 smic.

11h33. «Vous y trouverez la quasi-totalité des préconisations du rapport Gallois», a assuré le Premier ministre.
> A lire : le rapport Gallois en PDF

11h30. Le Premier ministre présente son «pacte national pour le croissance, la compétitivité et l’emploi». Il s’agit d’une «étape décisive dans la sortie de crise et la reprise de l’économie», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Matignon mardi matin.

Le Parisien

Catégories :Uncategorized Étiquettes : , ,

Europe : ces régions qui veulent l’indépendance

Rien ne va plus dans les royaumes d’Europe. L’Ecosse s’apprête à voter son indépendance en 2014. La Flandre belge soulève la question de la transformation du pays en une confédération. Ce qui inspire plus d’un en Catalogne où on parle depuis longtemps de quitter le royaume espagnol. Les régions prospères refusent de payer les dettes de l’Europe unie.

Les tendances séparatistes en Catalogne qui est la région la plus prospère d’Espagne, ne datent pas d’hier. C’est aussi le cas pour Padanie au nord de l’Italie et de la Bavière au sud de l’Allemagne. Après les élections municipales en Belgique il est devenu évident que ce genre d’idées est également en cours à Flandre. Le leader de la Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA, Alliance néo-flamande) qui a remporté le scrutin, a déjà appelé le gouvernement belge de lancer des négociations afin de transformer le pays en une confédération.

Aujourd’hui le séparatisme européen se base non sur les revendications nationalistes ou religieuses mais sur celles économiques. De puissants partis séparatistes existent dans les régions les plus développés, précise le politologue russe Mikhaïl Neïjmakov.

« L’influence du Parti national écossais a commencé à grandir après la découverte d’importants gisements de pétrole sur la côte écossaise. En Italie le parti séparatiste Ligue du Nord est également convaincu que le nord prospère n’a pas besoin de nourrir les bouches au sud sous-développé du pays et à la Sicile. Dans les conditions de la crise cette idée – à quoi bon aider les régions pauvres – ne va que se renforcer. Et les séparatistes ne feront que la soutenir, cette idée » .

Des tendances séparatistes à l’intérieur de certains pays européen font partie de la crise globale de l’Union européenne. Vassily Koltachoov, directeur du Centre des études économiques de l’Institut russe de globalisation et de mouvements sociaux, estime que cela est peut-être le début de changements politiques en Europe.

« En fait, la Catalogne se comporte comme l’Allemagne. L’Allemagne refuse de participer à la résolution des problèmes économiques. Berlin parle de ce qu’il faut miser sur la stabilité financière en faisant les Etats mener une politique qui tue l’économie nationale ce qu’on voit en Grèce, au Portugal, en Espagne, en Italie. Résultat, c’est que des régions entières telles que la Catalogne disent qu’elles ne veulent pas de cette politique-là, qu’elles ne veulent pas faire partie des Etats qui la mènent » .

On ignore quand se réalisera le vœu de certaines régions européennes d’acquérir l’indépendance et s’il se réalisera un jour. Les chances sont en effet peu élevées. Elio Di Rupo, premier ministre belge, a rejeté toute possibilité de réforme constitutionnelle. Le leader catalan Artur Mas ne trouve pas non plus de soutien à Madrid. Le président de la Convergence démocratique de Catalogne a déjà menacé de s’adresser à Bruxelles, si le gouvernement espagnol interdit l’organisation d’un référendum sur l’indépendance de la région. Il semble donc que l’exemple du premier ministre britannique David Cameron et de son homologue écossais Alex Salmond qui ont signé un accord sur les modalités d’organisation d’un référendum en Ecosse, n’inspire pas tous les habitants de l’Europe continentale.

La Voix de la Russie

Catégories :Uncategorized

Tuerie de Chevaline : les gendarmes sans piste, ils lancent un appel à témoins

Un mois après la tuerie qui a coûté la vie à quatre personnes, l’enquête ne progresse pas.

« Ils ne progressent pas. On voit des allers et venues dans le village mais l’enquête reste au point mort d’après eux. On ne sait toujours pas ce qui s’est produit le 5 septembre et on ne le sera peut-être jamais » s’interroge un habitant de Chevaline. Car un peu plus d’un mois après le quadruple meurtre de Haute-Savoie, les gendarmes sont dans le flou.

Ainsi, la Direction générale de la gendarmerie a édité un communiqué disant « après un mois d’enquête et plus de 650 personnes entendues dans le cadre des investigations, la gendarmerie met en place un numéro vert à disposition de tout témoin ayant des renseignements complémentaires sur les faits survenus le 5 septembre 2012 à Doussard, route de la Combe d’Ire, et sur le séjour en France de la famille Al-Hilli ».

« Les personnes ayant pu être en contact avec cette famille britannique, ainsi que celles présentes dans la zone de Chevaline/Doussard l’après-midi des faits, sont priées de se faire connaître auprès de la gendarmerie ».

Cet appel à témoins est assorti du numéro vert 0-800-002-950 permettant de joindre la section de recherches de Chambéry. Le 5 septembre, Saad al-Hilli, sa femme et sa belle-mère ont été retrouvés morts, tués par balles, dans leur voiture garée sur une petite route montagneuse sur les hauteurs de Chevaline. Un cycliste français avait été retrouvé mort à quelques mètres du véhicule. Les deux fillettes du couple Al-Hilli, dont l’une avait été gravement blessée, ont survécu à cette tuerie.

Atlantico

Catégories :Uncategorized

Maïs transgénique : la bataille pro et anti-OGM continue

L’étude choc du professeur Gilles-Eric Séralini sur la toxicité d’un maïs génétiquement modifié a spectaculairement relancé la polémique sur les OGM. Pros et antis se livrent aujourd’hui une lutte sans merci.

Des clichés explicites

Publiée le mois dernier, l’étude précitée a consisté à suivre pendant deux ans des rats nourris au maïs NK 603 génétiquement modifié et tolérant à l’herbicide Roundup, lequel est aussi commercialisé par la multinationale américaine. Des « mortalités plus rapides et plus fortes au cours de la consommation de chacun des deux produits » ont été relevées par M. Séralini et son équipe. De même, il est apparu que « les femelles (ont développé) des tumeurs mammaires importantes et en grand nombre ainsi que des perturbations hypophysaires et rénales, tandis que les mâles (ont présenté) des atteintes hépato-rénales chroniques sévères ».

La publication par nos confrères du Nouvel Observateur de photographies sans équivoque de rongeurs gravement malades a déclenché une levée de boucliers des pro-OGM. Parmi eux, Gérard Pascal, ancien toxicologue spécialiste du sujet à l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), qui dans un entretien au Monde a évoqué des travaux pâtissant de « faiblesses statistiques majeures ».

« L’équipe de chercheurs a choisi, pour les expérimentations, une espèce de rats qui développe spontanément des tumeurs », a-t-il précisé, regrettant aussi le fait que « l’étude ne fournit aucune indication sur le régime alimentaire des rats, en dehors des doses de maïs transgénique délivrées ». Entre autres…

Corinne Lepage vole au secours de M. Séralini

L’eurodéputée et présidente de Cap21, par ailleurs fondatrice du CRIIGEN, a convoqué la presse mardi pour un petit déjeuner au cours duquel elle s’est attachée à répondre aux critiques des adversaires de M. Séralini. Évoquant une « multiplication totalement inattendue des tumeurs » ayant de surcroît été à l’origine d’un « déficit de cent cinquante mille euros à cause de leur analyse », l’ancienne ministre de l’Environnement a notamment indiqué que Monsanto avait elle-même détecté des « effets statistiquement significatifs » sur ses maïs OGM NK 603 et MON 863 et testé la même variété de rats vulnérable que celle expertisée par M. Séralini et son équipe.

Et d’ajouter, en réponse aux voix qui se sont élevées contre leur maintien en vie malgré le développement d’importantes malformations : « Les rongeurs ont été euthanasiés lorsque le poids de la tumeur a dépassé 20 % du poids total des animaux. Ils se nourrissaient et bougeaient comme les autres ». Enfin, loin d’avoir été entièrement financées par la grande distribution comme l’ont prétendu certains, les investigations de M. Séralini, qui ont coûté au total trois millions deux cent mille euros, ont été soutenues à hauteur d’un million d’euros par la Fondation Charles Léopold Mayer, un organisme indépendant de droit suisse.

La demande de transparence se fait de plus en plus insistante

Quelque cent trente organisations de la société civile, dont les associations de protection de l’environnementGénérations Futures, Greenpeace et le WWF France, ont signé mercredi un appel commun qui a été remis aux autorités compétentes, à savoir le Premier ministre et les ministères de l’Agriculture, de l’Écologie, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ainsi que celui de la Santé. Le but ? Inciter les pouvoirs publics, qui ont saisi le HCB (Haut conseil des biotechnologies) et l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation), à « prendre les mesures de précaution nécessaires dans l’intérêt général ».

« Face à la gravité des conséquences sanitaires possibles, (nous nous inquiétons), et ce d’autant plus que (nous constatons) que les principales critiques de cette étude proviennent des membres des comités d’évaluation à l’origine de l’autorisation dudit maïs. (Nous demandons) donc la suspension provisoire des autorisations du maïs NK 603 et du Roundup », ont écrit les « protestataires », qui réclament également « la transparence en matière d’études d’évaluations des risques sur la santé et l’environnement ayant conduit à l’autorisation (culture ou importation)  dans l’Union Européenne (UE) des OGM et des pesticides ». Pas sûr du tout que le puissant « lobby transgénique » l’entende de cette oreille.

Atlantico

Catégories :Uncategorized Étiquettes : ,

« Free Gaza » : les sionistes ont organisé le Holocauste

L’organisation pro-palestinienne « Free Gaza », devenue célèbre grâce à la tentative de briser le blocus de la bande de Gaza en 2010 avec la participation d’un navire turc Mavi Marmara, affirme que les sionistes sont coupables de Holocauste.

« Les sionistes ont construit des camps de concentration, et ont contribué à la mort de millions de Juifs », précise le compte Twitter officiel de l’organisation. En confirmation de cet argument, l’organisation a ajouté un lien vers une vidéo qui affirme que Hitler était membre d’un parti sioniste, dont le but était d’inciter les Juifs au sionisme.

L’inscription sur Twitter a été rapidement effacée, mais quelques heures plus tard la co-fondatrice de organisation « Free Gaza » Greta Berlin a annoncé qu’il est possible de la retrouver sur son compte Facebook.

La Voix de la Russie

%d blogueurs aiment cette page :