Archive

Archive for the ‘Vidéo’ Category

3021 perquisitions pour… 4 procédures antiterroristes.

L’Assemblée nationale a mis en ligne un premier « bilan » chiffré des perquisitions et autres mesures mise en œuvre depuis la proclamation de l’état d’urgence, le 14 novembre: des résultats existent, mais en ratissant très large. Et ils peuvent paraitre bien faibles.

Deux mois après son entrée en vigueur, des associations sont nombreuses à dénoncer divers abus: perquisitions ou assignations à résidence non justifiées, notamment. Des sites web, comme La Quadrature du Net, proposent aux internautes de lister les « abus », réels ou supposés: chaque personne qui estime avoir été victime d’un abus peut contester, en justice, la décision.

En face, le président de la République François Hollande a expliqué, lors de ses vœux du 7 janvier aux forces de sécurité, que le dispositif a « permis des perquisitions administratives qui ont mis au jour vingt-cinq infractions en lien direct avec le terrorisme ».

Vingt-cinq infractions en lien avec le terrorisme, c’est déjà moins de 1% des 3021 perquisitions réalisées. Quand bien même celles-ci ont, aussi, permis de mettre au jour 464 infractions au total – trafic de stupéfiants, etc. L’Assemblée nationale a publié sur son site un bilan du « Contrôle parlementaire de l’état d’urgence« , qui donne les principaux chiffres.
Seulement 4 procédures antiterroristes
Mais comme le révèle Le Monde, la quasi totalité – 21 – de ces « 25 infractions » sont des affaires d’apologie du terrorisme. Il peut alors s’agir de simple publications sur Facebook ou sur des sites de rencontre de messages jugés comme « faisant l’apologie du terrorisme », conformément à la loi du 13 novembre 2014. Des actes certes répréhensibles, mais pas susceptibles de mener devant une cour d’assises.

Finalement, l’état d’urgence n’a permis l’ouverture que de… quatre procédures antiterroristes: trois enquêtes préliminaires ouvertes, et un homme mis en examen. Un bilan bien faible – sur 3021 perquisitions -, qui ne peut que donner du grain à moudre à tous ceux qui considèrent que la prolongation de l’état d’urgence est inutile pour lutter contre le terrorisme.

Pour Marc Trévidic, il faut sortir de l’état d’urgence
Parmi eux, même l’ex-juge antiterroriste Marc Trévidic a expliqué, ce lundi matin, sur RMC et BFM-TV, qu’il fallait sortir de l’état d’urgence: « L’état d’urgence est très intéressant sur des périodes très réduites, mais il n’a pas d’efficacité de façon pérenne. » Le risque est principalement qu’on « est dans un État où on a décidé qu’on pouvait se passer de preuves ». Le magistrat craint aussi une défiance des Français vis-à-vis de l’État.

Le ministre de l’Intérieur se défend: les fouilles ont tout de même permis de mettre la main sur de la drogue et de saisir 500 armes, dont 40 de guerre. Pour le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, perturber le trafic permet de déranger les projets terroristes, et ce n’est pas rien, comme le rappelle RTL. Ces chiffres confirment en tout cas que l’état d’urgence sert avant tout à faire un grand ménage: « Le principe, c’est de taper large », confirme notamment un préfet à RTL.

La délinquance a chuté, mais…
Reste, comme le rappelle RTL, « l’autre bilan » de l’état d’urgence: pendant les premières semaines, l’ensemble de la délinquance a chuté, en raison principalement d’une omniprésence policière et militaire. Mais ces effets n’ont duré qu’un temps: en décembre, déjà, tous les indicateurs de la délinquance sont repartis à la hausse.

Source

Flux de Migrants vers l’Europe entre 2012 et 2015

Catégories :Actualités, Société, Vidéo

Libération de la parole raciste ordinaire…

« J’aime bien Richard Gasquet, mais je suis pas son supporter numéro un, je suis plus Gaël Monfils, tout ce qui est un peu black… »

(Ndlr :  «  Persoj’aime bien Gaël Monfils, mais je suis pas son supporter numéro un, je suis plus Roger Federer, tout ce qui est un peu white… Mais ça je ne peux pas le dire… c’est raciste, normal,  je suis blanc!)

 

Emmanuel Ratier répond aux mensonges de Canal + à propos de son livre sur Manuel Valls

La famille Mérah part faire le djihad en Syrie grâce aux allocations familiales

Lors des questions au gouvernement, le député UMP Alain Marsaud a créé la polémique.

« Ce qui est extravagant c’est que cette dizaine de personnes ait financé son voyage en Syrie avec les allocations familiales, l’aide personnalisée au logement, et même l’allocation au parent isolé ! » a scandé Alain Marsaud. « La France est un pays merveilleux n’est ce pas ! » a-t-il ajouté.

LCP

Moins belle la vie…

Des acteurs embauchés par France 4 jouent des scènes qui n’arrivent jamais dans le métro. Jamais pour ceux qui le prennent depuis 20 ans. Inventer une islamophobie outrancière surjouée et jouer l’ambiguïté entre le jeu de scène et des badauds réels, un cocktail qui plaira aux annonceurs publicitaires.  Qui plait déjà à tous les sites islamistes qui remercient France 4 pour les conforter dans leur posture victimaire.

 

« Cam Clash, le révélateur de l’islamophobie quotidienne » titre Zaman France

« Camara cachée. Une femme voilée au coeur d’une “incroyable” scène de racisme dans le métro parisien » titre Algérie Focus

« Caméra cachée : des propos racistes à l’encontre d’une femme voilée dans un RER » titre Katibin

« Islamophobie ordinaire dans le métro (vidéo) » titre Oumma

« «Cam Clash» : L’islamophobie au quotidien » titrent Islam en France et CyberMuslim

« Islamophobie ordinaire dans le métro: « Regardez moi ça, on n’est plus chez nous ! » » titre Islam et Info

Ce concept d’émission vient des États-Unis avec le programme « What Would you do ?« Des acteurs simulent des scènes de tensions sociales et des réactions réelles viennent se greffer à la fiction, sous l’œil de la caméra. Les intervenants sont ensuite interrogés sur leurs motivations. […]

Le concept est si bluffant que la vidéo d’une intervention raciste contre une jeune femme voilée a fait le buzz, alors que beaucoup ignorent qu’il s’agit en partie d’une mise en scène puisque le commencement de l’action raciste est provoqué par des acteurs. […]

L’absence de distinction du faux et du vrai de ce type de vidéo qui peuvent se répandre très vite sur la toile risque de porter préjudice à des situations réelles en faisant planer le doute sur elles, d’induire le spectateur en erreur.

« Des anti-mariage homo aspergent un policier d’allume-feu liquide »… Encore un mensonge!

%d blogueurs aiment cette page :