Archive

Posts Tagged ‘candidat’

Algérie: Menasra plébiscité à la tête du Front du Changement, nouveau parti islamiste

18 février 2012 Laisser un commentaire

L’ancien ministre algérien de l’Industrie Abdelmadjid Menasra a été plébiscité samedi comme chef du Front du Changement, un nouveau parti islamiste. Candidat aux législatives du 10 mai prochain, M. Menasra achève de rompre avec le Mouvement de la société pour la paix (MSP), avec lequel il avait pris ses distances depuis au moins cinq ans.

« Notre parti ne se limitera pas à s’ajouter à la liste des partis, mais apportera un plus à la vie politique », a-t-il lancé aux quelque 2.000 congressistes présents. « Nous allons contribuer au changement auquel aspirent les Algériens et rendre espoir aux jeunes », a promis cet islamiste BCBG de 62 ans qui revendique l’héritage politique et spirituel du défunt Mahfoud Nanah, fondateur en 1990 du Hamas algérien, rebaptisé par la suite MSP.

[…]

Pour l’heure, pas moins de sept partis d’obédience islamiste doivent prendre part au processus électoral, ce qui semble signifier de facto l’échec des appels à des listes communes. Ces partis affronteront donc le rendez-vous du 10 mai en rangs dispersés.

Les politologues estiment que le pouvoir algérien a favorisé délibérément l’essaimage de formations islamistes pour provoquer l’émiettement des voix de cette mouvance. Une façon de tenter de conjurer en amont un succès des formations islamistes dont les leaders croient pouvoir rééditer le succès de leurs « frères » en Tunisie, au Maroc et en Egypte.

                             ***************************


Dernièrement, Abdelmadjid Menasra, a affirmé que le choix politique des Algériens est « islamiste et l’avenir de l’Algérie sera islamiste ». D’autre part, lors de son congres du 17 février 2012, des figures de l’ex‑FIS et du courant salafiste algérien, dont Hachemi Sahnouni et le cheikh Mohamed Ali Ferkous, étaient au premier rang aux côtés d’autres personnalités politiques.  Enfin, il a mis en garde contre l’éventuelle fraude électorale qui risque d’émailler le scrutin du 10 mai prochain. «Je mets en garde les autorités contre toute velléité de fraude, car le peuple qui n’a plus peur, a appris à sortir dans la rue pour moins que ça».

Un personnage éminemment sympathique dont nous tarderont surement pas à entendre parler.

http://www.atlasinfo.fr/Algerie-Menasra-plebiscite-a-la-tete-du-Front-du-Changement-nouveau-parti-islamiste_a25864.html

http://www.lexpressiondz.com/actualite/148423-en-cas-de-fraude-nous-sortirons-dans-la-rue.html

Catégories :Actualités, International, Politique Étiquettes : , ,

Parrainages : Le Pen respire

14 février 2012 Laisser un commentaire

La candidate dit avoir engrangé plus de 400 signatures. Un sursaut qui lui permet d’envisager plus sereinement une présence au 1er tour de la présidentielle.

« Les signatures arrivent trop doucement à notre goût, mais elles continuent tout de même d’arriver, a-t-elle déclaré, un peu plus optimiste qu’à l’accoutumée. Un certain nombre de maires prennent conscience que cette situation est inadmissible et qu’ils doivent faire preuve de courage. »

Alors qu’elle atteignait les 350 promesses de parrainage il y a dix jours, le parti serait sur le point de dépasser la barre des 400. « Le battage médiatique organisé pour sensibiliser l’opinion commence à porter ses fruits. Il nous a en tout cas permis de recueillir une cinquantaine de signatures en moins de deux semaines, le rythme s’accélère », admet un dirigeant du FN. Louis Aliot, vice-président, admettant lui-même que la situation « se détend tout doucement ».

Mais la prudence reste de mise. « On est un peu moins pessimiste, cela ne veut pas dire pour autant qu’on est sorti d’affaire », tempère Bruno Bilde, directeur de la communication au FN. « Et puis on sait qu’il y a toujours un taux de perte. Pour être serein, il faudrait qu’on en obtienne 550 d’ici la date limite de collecte, le 16 mars, ajoute Michel Guiniot, chargé de superviser la chasse aux signatures pour la candidate. Or, on en récolte en moyenne cinq par jour, le chemin est donc encore long. »

Dimanche soir sur France 2, François Bayrou avait déclaré que si elle n’avait pas ses parrainages, les autres partis « devraient en discuter ». Une proposition rejetée hier par le PS et l’UMP. « Je n’ai pas à lui dire merci, réagit Marine Le Pen. Ce qui est dramatique, c’est qu’il soit un des seuls à tenir ce discours. »

« Un frémissement indéniable »
Le médiatique avocat Gilbert Collard n’a pas sa carte du FN, mais il sera candidat en juin pour les législatives dans le Gard sous les couleurs du parti de Marine Le Pen.
Marine Le Pen en serait à 400 promesses de parrainages. La situation n’est donc plus aussi critique?
GILBERT COLLARD. Il a y un réveil, un frémissement depuis quelques jours, c’est indéniable. C’est en tout cas la preuve que le boulot finit par payer. Maintenant, il faut que ces promesses soient renouvelées pour être définitives.
Mais qu’est-ce qui a changé ces derniers jours?
Certains maires nous ont rapporté une rébellion de leurs administrés. Ces derniers font pression sur leurs épaules pour qu’ils soutiennent Marine. J’y vois le signe que la démocratie n’est pas morte : beaucoup de gens n’acceptent pas qu’elle puisse ne pas être candidate, ni les manigances de Sarkozy pour l’empêcher d’être présente.
Qu’avez-vous pensé de l’appel de Bayrou pour appeler à un éventuel coup de pouce?
Lui comme d’autres ont intérêt à ce que Marine soit candidate pour affaiblir Sarkozy. A contrario, ce dernier a tout intérêt à ce qu’elle n’ait pas ses signatures pour espérer se qualifier au second tour. Ces différents comportements prouvent au moins une chose : elle est au centre de l’élection, elle donne le la. Sa présence, ou non, aura un impact majeur sur le résultat final.

http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/parrainages-le-pen-respire-14-02-2012-1860596.php

EXCLUSIF.Sondage : 70% des Français souhaitent que Marine Le Pen puisse se présenter

A moins de trois mois du premier tour de la présidentielle, le Front national affirme rencontrer les pires difficultés pour réunir les 500 parrainages nécessaires pour se lancer dans la course à l’Elysée

Dans un sondage exclusif «le Parisien» – «Aujourd’hui en France» réalisé par BVA* à paraître ce mardi, 7 Français sur 10 disent souhaiter que Marine Le Pen dispose de ses 500 signatures pour se présenter devant les électeurs.

http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/sondage-70-des-francais-souhaitent-que-marine-le-pen-puisse-se-presenter-30-01-2012-1837155.php

Le couac qui décrédibilise le budget de Joly

Lundi, Le Monde a révélé que l’expert à l’origine de l’évaluation positive du budget d’Eva Joly était un militant écologiste, futur candidat du parti pour les législatives. Une information qui embarrasse EELV alors que trois économistes sur quatre avaient déjà indiqué vendredi qu’ils n’avaient nullement participé à cette étude.

 

http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualite/Le-couac-qui-decredibilise-le-budget-de-Joly-481576/

Morin a « vu débarquer les alliés » en 44

Le candidat centriste Hervé Morin, 50 ans, s’est emballé dimanche lors d’un déplacement à Nice en affirmant dans un discours avoir vu les alliés débarquer (…)en Normandie… il y a 67 ans(…)

« Vous qui, pour certains d’entre vous, avez les cheveux blancs, vous qui avez vu tout près d’ici le débarquement de Provence », a lancé Hervé Morin en s’adressant aux plus âgés de l’assistance, qui participaient aux voeux du député des Alpes-Maritimes Rudy Salles.
« Moi qui ai vu en Normandie le débarquement des alliés, nous avons vécu des épreuves drôlement plus difficiles que celles que nous avons à vivre aujourd’hui »

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/01/23/97001-20120123FILWWW00641-morin-a-vu-debarquer-les-allies-en-44.php

%d blogueurs aiment cette page :