Archive

Posts Tagged ‘Fn’

Charles Aznavour: l’immigration est aujourd’hui une catastrophe

14 mars 2013 1 commentaire

Interrogé par Marc-Olivier Fogiel le 28 février 2013 au micro de RTL, Charles Aznavour a profité de l’occasion pour délivrer le fond de sa pensée sur l’immigration :

« Je suis devenu français d’abord dans ma tête, dans mon cœur, dans ma manière d’être, dans ma langue. Je suis devenu français. C’est-à-dire que j’ai abandonné une grande partie de mon arménité pour être français. » Puis, a-t-il ajouté : « Il faut le faire ou il faut partir. »

Charles Aznavour ne dit pas qu’il faut aimer la France ou la quitter. Charles Aznavour dit mieux : il faut la ressentir dans toutes les fibres de son être ou alors la quitter, discours que le FN lui-même n’ose plus tenir du fait de l’orwellisation de la France.

Charles Aznavour voit juste. La réalité de l’immigration en France est la suivante :

• D’un côté, des Français d’origine immigrée qui sont de véritables chances pour la France. Parfaitement acculturés, parfaitement fondus dans les traditions, les mœurs et les codes sociaux français, ils sont parfois même bien plus patriotes que les bobos de souche des Inrocks ou les têtes à claque du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS).

• Et de l’autre côté, des individus haineux pour qui la France est un objet de ressentiment, un pays de gwers, de babtous et de boloss, voué à être pillé et contre-colonisé pour expier son passé.

Si, dans le passé, l’immigration a pu être une chance pour la France, elle est aujourd’hui pour elle une catastrophe, la menant droit à la guerre civile (tradition nationale). Certains parlent de France « remplacée ». Il y a du vrai. Mais le terme de « kosovarisée » nous paraît plus juste, car il sous-entend que le choc entre les codes sociaux des Français de souche et ceux des immigrés non acculturés puisse se terminer en un violent conflit qui ne déplairait pas à une oligarchie soucieuse de détourner d’elle la colère populaire.

Cette vérité crève les yeux. Nul besoin de sondage, de chiffre ou d’enquête bidon menée par un sociologue du CNRS payé pour nous dire que la réalité n’est pas la réalité. Il suffit de voir et d’écouter. La France marche sur un volcan. Et elle n’échappera à l’éruption que si l’immigration est immédiatement stoppée et si ceux qui sont hostiles à notre pays sont arraisonnés, pour ne pas dire mis hors d’état de nuire.

Évidemment, tout ceci n’est que fiction pour nos classes politiques et médiatiques, qui, prises de panique, préfèrent se réfugier dans un déni de réalité suicidaire.

L’auteur de ces lignes n’est pas naïf. Il sait que, pour ce texte, il sera insulté et diffamé. Il sait très bien que des bobos complètement ringards, complètement vierges de la souffrance que partagent des millions de Français, viendront, pour plastronner et ainsi combler leur déficit de virilité, l’accuser de fascisme, de racisme et autres joyeusetés.

Mais au point où il en est, où la France en est, l’auteur de ces lignes n’en a cure (pour rester poli). Et puis qu’a-t-il à craindre si ce n’est être mis dans le même sac que Charles Aznavour ?

Les électeurs du FN sont ceux qui ont le plus de rapports sexuels

Dans quel parti on a le plus de rapports sexuels? La conversation hante les troisièmes mi-temps politiques depuis bien longtemps. La réponse est enfin tombée : c’est parmi les électeurs du Front national, avec une moyenne de 8 rapports sexuels par mois. Suivent les électeurs du Front de Gauche (7,7) et du PS (7,6). En queue de peloton : l’UMP (6,7) et le Modem (5,9). Mais abstention ne signifie pas abstinence: près de 10 coïts par mois chez ceux qui refusent de prendre parti.

Ces informations essentielles nous sont proposées par l’institut de sondage Ifop qui, pour le magazine « Hot Vidéo », a étudié de très près « les mœurs des français et leurs orientations politiques ».

Les plus frustrés sexuellement ? Ce sont les électeurs du Front de gauche et du FN, avec respectivement 35% et 31% de personnes se disant « frustrés ».

Dans la fréquence des rapports sexuels il en va (presque) comme dans les sondages. On est à la traine au Modem avec 5,9 rapports par mois et l’UMP n’est pas en forme: 6,7 coïts par mois. Les socialistes pratiquent 7,6 fois par mois.

Pour les candidats en quête de nouveaux électeurs comme pour ceux en quête de nouveaux partenaires, c’est bien l’électorat Front de Gauche qu’il faut aller draguer: 9% d’entre eux ont déjà pratiqué l’échangisme. Suivent le PS, le Modem et le FN avec 6% de libertins. L’électorat UMP n’est définitivement pas très partageur, puisque seul 3% d’entre eux ont déjà eu une expérience échangiste.

L’enquête détaillée est disponible ici

http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120329.OBS5019/les-electeurs-du-fn-sont-ceux-qui-ont-le-plus-de-rapports-sexuels.html

(Ndlr : Et en plus, boire rend beau et reac! Venez, les gars, les filles, ici on se marre! )

Bienvenue chez les Ch’tis

23 février 2012 Laisser un commentaire

Sept Nordistes sur dix estiment que le Front national est « un parti politique comme un autre », même si le réalisme de son programme est mis en doute, selon un sondage du quotidien La Voix du Nord sur cette région au fort potentiel électoral pour le parti de Marine Le Pen.

Quelque 70% des personnes interrogées, un échantillon de 604 personnes représentatif de la population du Nord-Pas-de-Calais âgée de 18 ans et plus, estiment que le FN de Marine Le Pen est « un parti comme les autres », contre 45% des Français, selon les chiffres de La Voix du Nord publiés jeudi.

http://lci.tf1.fr/filnews/politique/7-nordistes-sur-10-estiment-que-le-fn-est-un-parti-comme-un-autre-7011444.html

Parrainages FN : le MoDem veut une rencontre entre partis

13 février 2012 Laisser un commentaire

François Barou invite les principaux partis à se réunir en cas de déclaration publique de carence de Marine Le Pen, afin que celle-ci puisse se présenter, au nom du «pluralisme».

Une élection sans la championne du FN, «c’est un trouble», selon le député des Pyrénées-atlantiques.

Manuel Valls (PS) a catégoriquement rejeté lundi la proposition de François Bayrou d’une rencontre entre grands partis. «Vous vous rendez compte ?», a lancé sur Europe 1 le responsable de la communication de campagne du candidat socialiste, François Hollande. «Des responsables politiques se réunissant dans une arrière-boutique pour répartir des signatures!… Qu’est-ce que cela veut dire?»

http://www.liberation.fr/politiques/01012389651-panne-de-parrainages-fn-le-modem-veut-une-rencontre-entre-partis

Le vote FN, par conviction

Étienne Bousquet-Cassagne qui bat la campagne pour Marine Le Pen, assure que son parti a triplé en un an le nombre de ses adhérents en Lot-et-Garonne .

«Vous vous rendez compte ? Trois bus de militants de Lot-et-Garonne pour le meeting de Marine Le Pen la semaine dernière à Bordeaux ! » Étienne Bousquet-Cassagne, paraît étonné « de cette mobilisation. Désormais, les gens ne se cachent plus. Ils revendiquent leur appartenance au Front national (FN). Les temps ont changé. Nos rangs grossissent. » Rencontre avec cet homme qui a seulement 22 ans est le secrétaire départemental du parti dirigé par Marine Le Pen… »

http://www.sudouest.fr/2012/01/28/on-ne-vote-plus-fn-par-rejet-mais-conviction-617550-710.php

Catégories :Actualités, France, Politique, Uncategorized Étiquettes : ,
%d blogueurs aiment cette page :