Archive

Posts Tagged ‘françois hollande’

Un conseiller de Hollande soupçonné de fraude fiscale et d’abus de biens sociaux

Après Aquilino Morelle et Jérome Cahuzac, il semblerait que la République irréprochable ne soit plus qu’un lointain souvenir.

Le conseiller de François Hollande sur les questions d’Egalité et de Diversité, Faouzi Lamdaoui, serait soupçonné de fraudes fiscales

Nos confrères de l’Express révèlent qu’il serait soupçonné « d’abus de biens sociaux et de fraudes fiscales ». Magistrats et enquêteurs auraient des doutes concernant la probité de Faouzi Lamdaoui lorsqu’il était « gérant de fait » d’Alpha Distributions et d’Alpha (ancien nom de Cronoservice), deux SARL inscrites dans la même société de domiciliation parisienne.

Les enquêteurs s’interrogent également sur les « rémunérations élevées » perçues par Faouzi Lamdaoui et sur une possible dissimulation de ces sommes au fisc. En 2010 déjà, Alpha Distributions avait été épinglée par la Commission des infractions fiscales pour « dissimulation de recettes imposables ».

http://www.valeursactuelles.com/politique/conseiller-hollande-soup%C3%A7onn%C3%A9-fraude-fiscale-dabus-biens-sociaux

 

Catégories :Actualités, Politique Étiquettes :

Affaire Jean-Michel Baroche ( Suite et fin)

L’homme d’affaires français J.-M. Baroche a finalement écopé de 7 années de prison ferme et d’une amende de 200 000 DA ( env 2000 €) au terme du procès fleuve qui s’est tenu au tribunal criminel d’Annaba alors que ses co-accusés R. Briki, A. Saâdna, Y. Matmati et F. Amamra ont été condamnés respectivement à 6, 4 et 1 années d’emprisonnement.

Article dans son intégralité sur : Liberté

Articles sur Place du Marché:

https://placedumarche.wordpress.com/2012/04/25/un-imam-implique-dans-un-scandale-de-videos-pornographiques/

https://placedumarche.wordpress.com/2013/02/10/arrete-en-algerie-pour-prostitution-de-mineures-il-demande-laide-de-francois-hollande/

François Hollande a peur de dénoncer les djihadistes

Monsieur le Président,

Notre compatriote Albert Camus nous a déjà prévenu : « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. » Je crains, monsieur le Président, que par la façon dont vous qualifiez les soldats d’Allah capturés au nord du Mali, vous n’ajoutiez au malheur de la laïcité, déjà assez malmenée.

« Nos concitoyens perdus », avez-vous dit ! Je ne sais pas s’ils sont concitoyens de quiconque, ni s’ils sont vraiment perdus… Ce sont des djihadistes qui « combattront dans le sentier de Dieu, ils tueront et seront tués… » et, vous savez pourquoi, monsieur le Président ? Pour que « la parole d’Allah reste la plus haute ». Ils ne sont pas de jeunes égarés, ils connaissent très bien leur but : l’instauration de la loi coranique par la force. Ils accomplissaient leur devoir religieux, kalachnikov à la main : le djihad fi sabil Allah, la guerre sainte pour la gloire d’Allah.

Vous avez raison, monsieur le Président, de dire que la lutte contre le terrorisme devrait se faire partout, mais vous oubliez de préciser à vos concitoyens la nature de ce terrorisme ! Cette barbarie a un nom, monsieur le Président : l’idéologie islamique dont l’essence n’est autre que le combat contre tout ce qui n’est pas islamique. « Si tu es témoin d’un usage non islamique, dit le prophète, mets-y fin par la force. Si tu n’as pas le pouvoir de le faire cesser, condamne-le verbalement. Sinon, condamne-le dans ton cœur. » « N’obéis donc pas aux infidèles, dit encore Allah dans son livre, et avec ceci [le Coran], lutte contre eux vigoureusement. »

Sont-ils « travaillés par des milieux extrémistes et fondamentalistes », comme vous le dites, monsieur le Président, ou ont-ils tout ce qu’il faut comme versets et hadiths pour « mener le djihad contre les mécréants » et pour « être rude à leur égard » comme vous pourriez le lire dans le Coran ?

Permettez-moi, monsieur le premier magistrat de la République, de vous rappeler que vos « concitoyens perdus » ne reconnaissent ni la République ni ses valeurs : ils ont d’autres références, un autre genre d’État, enseignés et semi-appliqués sur les territoires perdus de votre République.

Vous, président de la République, vous ne devez pas légitimer l’instinct tribal au détriment de la culture universelle.

Vous, président de la République, vous ne devez pas laisser le communautarisme s’installer dans la République.

Vous, président de la République, quand un fleuve est pollué, vous devez remonter à la source de la contamination.

Vous, président de la République, vous devez libérer les territoires perdus de la République.

Vous, président de la République laïque, vous ne devez pas financer les lieux de culte.

Vous, président de la République, vous avez le devoir de protéger les femmes d’origine arabe, pas leur culture islamique misogyne.
Vous, président de la République, vous devez interdire à vos ministres de se balader dans les mosquées pour une raison ou une autre.

Vous, président de la République, vous ne devez pas voir en la barbarie une culture. Vous devez savoir qu’il y a des « spiritualités » meurtrières.

Vous, président de République, vous devez savoir que l’islamisme est une idéologie meurtrière et non pas une frustration mal orientée.

Boulevard Voltaire

François Hollande à New York: une facture de 900.000 euros pour deux jours

23 février 2013 Laisser un commentaire

Hollande

Etait-ce savamment calculé à l’avance? Toujours est-il que le déplacement de François Hollande et de toute son équipe à New York aura coûté en tout 900.000 euros révèle Le Parisien, soit 100.000 euros de moins que Nicolas Sarkozy l’année dernière.

Durant ce voyage officiel de deux jours, lors duquel le président s’est exprimé à l’ONU pour la première fois, les 61 personnes de la délégation auront notamment dépensé 116.000 euros pour la réception des 1500 Français de New York dans la prestigieuse salle de Broadway, le Roseland Ballroom. Avec du vin au menu, mais pas de champagne.

Pour le précédent locataire de l’Elysée, la facture de la traditionnelle réception s’était élevée à 400.000 euros, rien que pour les repas. Quatre mille Français avaient certes été conviés, au Manhattan Center Studio.

A noter que le clan Hollande, qui s’attelle depuis le 6 mai à réduire au maximum les dépenses liées au train de vie de l’Etat, s’est encore illustré en la matière. Même si François Hollande a occupé pendant deux jours la plus luxueuse suite de l’hôtel Setai sur la Cinquième avenue, il a pu en négocier le prix: 1000 dollars la nuitée, contre 3000 dollars pratiqué ordinairement…

Malgré tout, cette facture de 900.000 euros laisse un goût amer chez certains internautes, pour qui le président s’est montré moins « normal » que d’habitude lors de cette escapade outre-Atlantique.

Le Huffington Post

Sur le web:

La facture américaine de Hollande

Hollande. L’Elysée se met à la diète : le déplacement à New York n …

CAFÉ POLITIQUE. Hollande, son weekend à 900.000 euros, son …

Pension alimentaire : Royal décroche un poste à la Banque Publique d’Investissement

20 février 2013 Laisser un commentaire
La présidente de la région Poitou-Charentes va être nommée numéro 2 de la BPI. Cette banque publique est présidée par Jean-Pierre Jouyet, un intime de François Hollande.

Ségolène Royal va être nommée à la tête de la BPI. C’est Jean-Pierre Jouyet, l’actuel président de la Banque Publique, qui l’a lui-même annoncé mercredi matin sur France Inter.  Cette nomination ne va pas manquer de faire réagir à droite puisque Ségolène Royal, François Hollande et Jean-Pierre Jouyet sont des amis de la même promotion de l’ENA.

En octobre dernier, la présidente du Poitou-Charentes avait déclaré qu’elle serait vigilante sur « la mise en place concrète » de la Banque publique d’investissement (BPI), d’autant que « certaines interrogations sont justifiées » comme le risque de « bureaucratie ».

Financer des PME prometteuses

La création de la BPI, « je m’en félicite, c’est une idée que je défends depuis 2008 », avait affirmé Ségolène Royal, interrogée par l’AFP en marge du congrès de l’association des régions de France, réuni à Lyon en octobre.

La BPI doit réunir dans chaque région sous un guichet unique les services du Fonds stratégique d’investissement qui prend des participations dans des sociétés françaises stratégiques, de la banque publique des PME et de l’innovation Oséo et de CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts. Il s’agit de financer les PME prometteuses. Une activité que Ségolène Royal avait déjà pu mettre en œuvre en tant que présidente de la région Poitou-Charentes

Quand François Hollande cautionne le mythe de Gorée

A Gorée, la tête couverte de cendres et sacrifiant à la sempiternelle et de plus en plus lassante repentance, François Hollande a donc fait l’inévitable visite de la « Maison des esclaves ».

Or cette célébrissime bâtisse dans laquelle auraient été gardés prisonniers des centaines de milliers, voire des millions de malheureux, ne fut pas une « esclaverie ». De plus, elle semble n’avoir été construite qu’en 1783, soit plusieurs dizaines d’années après la fin du commerce esclavagiste européen dans cette Sénégambie où la seule traite encore pratiquée à l’époque l’était à destination de l’Afrique du Nord et du monde arabo musulman…

L’attitude du président de la République est d’autant plus insolite que la presse a, et par le menu, rapporté comment il a soigneusement préparé son déplacement, se faisant même initier par des historiens aux secrets d’un continent qu’il ne connaît pas. Probablement aura-t-il été enseigné par ceux qui soutiennent que les ethnies africaines sont des créations coloniales…

Eut-il consulté les vrais connaisseurs du passé africain, et plus particulièrement ceux du Sénégal, qu’il eut appris d’eux la véritable histoire de la « Maison des esclaves ». Bien éloignée du pieux catéchisme récité par les guides locaux, elle a été écrite par deux historiens de l’IFAN (Institut fondamental de l’Afrique noire), Abdoulaye Camara, préhistorien-archéologue ancien conservateur du Musée de Gorée puis du Musée d’Art africain de Dakar, et par le père Joseph Roger de Benoist, un des plus « pointus » parmi les historiens du Sénégal. A ce sujet, le lecteur curieux pourra se reporter au journal Le Monde en date du 27 décembre 1996 et à l’article intitulé « Le mythe de la Maison des esclaves qui résiste à la réalité » ; il pourra également consulter l’article que j’ai fait paraître sur mon blog le vendredi 12 octobre 2012.

A la différence de Gorée, les sites de Cape Coast au Ghana, principal point d’exportation des esclaves vendus par le royaume Fanti aux négriers anglais, hollandais et suédois qui s’y succédèrent, d’Elmina à l’est de Cape Coast et de Christiansborg (ou Osu), sur l’actuel site d’Accra furent, eux, d’incontestables centres de traite. Mais ils sont moins médiatiques… et situés hors de la zone francophone. Autrement dit sur la lune.

Bernard Lugan pour Boulevard Voltaire

https://i1.wp.com/www.senegalaisement.com/jadis/docs/goree_hollande.jpg

Un message d’information de la R.A.T.P ( Religion d’Amour, de Tolérance et de Paix)

Message de Sharia4 Belgium: « François Hollande, si tu veux vivre en paix, je t’appelle à devenir musulman »

Extraits :

Il y a beaucoup de musulmans qui ont appelé à voter pour François Hollande. Maintenant que François Hollande tu as gagné les élections… Je t’appelle à craindre Allah pour commencer, et à accepter que nul n’a le droit d’être adoré et suivi en dehors d’Allah et de Mohamed son messager.

Je t’appelle à devenir musulman.

Tu es devenu président… fais que l’être humain n’accepte aucune religion que l’Islam… car il est dit dans le troisième chapitre de l’islam : celui qui vient avec une autre religion (que l’islam) le jour du jugement, celle-ci ne sera pas acceptée, et il sera parmi les perdants et il sera jeté en enfer.

En conclusion, François Hollande, je répète, je t’appelle à craindre Allah, à obéir à ton seigneur, à obéir à ton créateur.

Après cela, je t’appelle à libérer nos sœurs et nos frères musulmans en France, et spécialement nos frères qui nous sont très précieux, nos frère de Forsane Alliza (JPG: le terroriste Mohamed Merah était apparenté aux islamistes de Forsane Alliza, groupe aujourd’hui interdit, et dont les membres ont été arrêtés). François Hollande, ces frères sont innocents. Ces frères sont devenus les victimes de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Il ne faut pas rater, à 6:27, ce splendide aveu : « La guerre contre le terrorisme, c’est la guerre contre l’islam et les musulmans »… puis « il faut arrêter ce cancer dans les pays islamiques qui se nomme Israël »

On ne va pas t’obliger à devenir musulman, mais on peut te conseiller de devenir musulman. Et je te conseille de réfléchir, de prendre de ce Coran, de lire sur notre religion.

Puis viennent les menaces :
Si tu ne veux pas (devenir musulman), ce n’est pas un problème. Mais je t’appelle, si tu veux vivre en paix, si tu veux sauver la communauté française (à devenir musulman). Mais je ne suis pas en train de te menacer. Ce n’est pas une menace, c’est un conseil (JPG : est-ce tiré du film le Parrain ?)

Donc, il faut libérer les musulmans des prisons, il faut annuler les lois d’interdiction du burka, du voile intégral, du voile dans les écoles, l’interdiction de la viande halal.

On est jamais venu avec une épée vous demander de devenir musulman. Pourquoi vous venez avec vos avions de chasse nous demander de devenir démocrates, de devenir des laïques, devenez des gens qui séparent entre la religion et la politique ?

Alors le conseil est très clair : François Hollande, craint Allah…

 

%d blogueurs aiment cette page :