Archive

Posts Tagged ‘jihad’

Les ch’tis d’Allah, le gang de Roubaix

13 novembre 2012 Laisser un commentaire

France 3 – 12/11/12

Ce documentaire revient sur la fanatisation de deux jeunes Français du « gang de Roubaix » dans les années 1990.

Un simple contrôle de rou­tine. Une voiture volée repérée sur un parking de Roubaix. Au moment d’in­terpeller les hommes qui s’en approchent, les policiers sont pris pour cible et mitraillés.
Trois mois plus tard, en mars 1996, quatre des membres de ce que l’on avait surnommé le « gang de Roubaix » s’immolent par le feu aux cris d’« Allah est grand ! » plutôt que d’accepter de se rendre au GIGN qui donnait l’assaut. Leurs chefs, deux Français du nord de la France convertis à l’islam, Christophe Caze et Lionel Dumont, se sont enfuis. Le premier sera abattu quelque temps plus tard, le second arrêté en Allemagne en décembre 2003, puis extradé en France et condamné à 25 ans de réclusion.

Dans son documentaire intitulé Les Chtis d’Allah, le gang de Roubaix, Olivier Pighetti a voulu en savoir plus sur ces deux jeunes hommes. Comprendre pourquoi et comment des individus sans histoire apparente se sont transformés en porte-parole des djihadistes. Surtout, cette plongée dans leur parcours personnel permet de décortiquer le mécanisme d’un enrôlement fanatique et toujours d’actualité. (…)

Caze et Dumont vont ­commettre nombre d’atrocités (certaines séquences d’archives sont à la ­limite de l’insoutenable).

De retour dans le Nord, les deux Ch’tis n’auront de cesse de poursuivre la guerre sainte en ­France, d’où les braquages pour tenter de récupérer de l’argent pour la « cause ». Une enquête qui fait froid dans le dos.

Le Figaro

Ce que vous ne verrez pas à la télévision française

Journal de Syrie 20.10.2012 – édition francophone

*************

Damas piège ses détracteurs en transmettant à l’Organisation des Nations Unies , une liste des 108 terroristes étrangers actuellement détenus en Syrie, sans compter les noms de tous ceux qui ont été tués et qui sont encore plus nombreux… Les pays qui laissent ainsi leur ressortissant allé faire le jihad doivent être logiquement sanctionné, sans oublier le Gouvernement turc qui laisse ces gens pénétrer dans le territoires syrien.

Allain Jules

Allemagne : un propagandiste d’Al-Qaïda condamné à 5 ans de prison

Un homme accusé de diffuser de la propagande en faveur de l’organisation Al-Qaïda sur l’internet pour aider au recrutement de nouveaux membres, a été condamné jeudi à cinq ans de prison par la justice allemande.

Né en Syrie mais apatride, l’homme de 26 ans, identifié seulement comme Hussam S., a été reconnu coupable par le tribunal de Coblence (ouest) d’avoir, entre septembre 2007 et décembre 2009, tenté d’aider au recrutement de nouveaux membres ou soutiens pour Al-Qaïda et différents groupes de cette nébuleuse islamiste, comme Al-Qaïda en Irak, l’Union du jihad islamiste et le Mouvement islamiste en Ouzbekistan.

Cet homme, qui avait été arrêté en juillet 2010 à Montabaur, en Rhénanie-Palatinat, avait publié « 44 appels à s’engager » dans ces organisations et diffusé des documents tels qu’une vidéo de décapitation, a expliqué la juridiction, dans un communiqué.

Le parquet avait réclamé une peine de cinq ans et six mois d’emprisonnement.

http://lci.tf1.fr/filnews/monde/allemagne-un-propagandiste-d-al-qaida-condamne-a-5-ans-de-prison-7085493.html

Catégories :Actualités, Faits divers, International, Société Étiquettes : ,

Syrie : L’insurrection armée « s’islamise » de plus en plus

10 février 2012 Laisser un commentaire

La violence vient des deux partis en conflit

Selon les témoignages recueillis sur place par l’agence AsiaNews, la situation interne en Syrie montre des signes d’une radicalisation confessionnelle croissante. Si ces témoins veulent rester anonymes pour raison de sécurité, c’est parce que ceux qui ne partagent pas la vision des groupes armés sont repérés et souvent éliminés physiquement.

Obéir aux insurgés ou mourir

Ainsi, note-t-elle, deux jeunes pères de familles ont été tués à Homs, « mais pas par l’armée… » Leur unique faute, être allés acheter du pain pour tous ceux qui avaient trop peur pour sortir de leur maison. Ils ont été abattus dans la boulangerie. D’autres ont été assassinés uniquement parce qu’ils travaillaient dans leur magasin et n’avaient pas adhéré à la paralysie de la ville décrétée par les insurgés.

A Homs, les chrétiens sont dans le collimateur des insurgés

A Homs, relève AsiaNews, les chrétiens sont désormais dans le collimateur des insurgés sunnites, comme le sont les alaouites, la minorité à laquelle appartient le président Bachar al-Assad. Les insurgés n’épargnent personne: un chrétien de Tartous raconte par exemple que ses trois neveux, fils de son frère, ont été abattus à Homs, dans leur atelier, simplement parce qu’ils réparaient une voiture appartenant à la police.

Si la situation est grave pour les chrétiens, le fossé s’est encore davantage creusé entre sunnites et alaouites, la confession à laquelle sont rattachés les Assad. Les sunnites ont peur de traverser les villages alaouites, et vice-versa. Dans certaines zones, les deux forces sont présentes en alternance, ce qui génère une situation de peur constante au sein de la population.

« Le peuple veut déclarer le Jihad ! »

« Avant les évènements qui ensanglantent la Syrie, il était inconvenant de décliner sa confession religieuse. Aujourd’hui il n’en est plus ainsi. Le conflit qui s’instaure est passé d’une réclamation populaire de liberté et démocratie à une révolution islamiste.

Le vendredi 20 janvier le slogan fatidique a été brandi par les Comités de coordination de la révolution: « Le peuple veut déclarer le Jihad ! ». Jusqu’à présent nous n’avons pas fait état d’une ’persécution’ directe qui frapperait les chrétiens. Ils étaient englobés dans les sévices ciblant la population participant à la vie civile.

Article complet sur : http://kipa-apic.ch/a228611

Catégories :Actualités, International Étiquettes :
%d blogueurs aiment cette page :