Archive

Posts Tagged ‘l immigration’

Le Pen voit une « alliance objective » entre Mélenchon et le Medef

Le Medef et le Front de Gauche, même combat? C’est en tout cas ce que pense Marine Le Pen, qui juge qu’en matière d’immigration, ils sont sur la même longueur d’onde.

La candidate du FN a estimé ce lundi matin sur RMC-BFMTV qu’il existait une « alliance objective » entre Jean-Luc Mélenchon, et le patronat français. Une alliance qui pèse selon elle à la baisse sur les salaires.

Interrogée ensuite sur la grande manifestation de soutien dimanche au candidat du FG, qui a rempli la place de la Bastille à Paris, Marine Le Pen a demandé si « les gens (avaient) entendu les mots ». « Il a dit qu’il y aurait une régularisation massive de tous les clandestins, il a dit qu’il suffisait de naître sur le sol français pour devenir automatiquement français », a dénoncé celle qui prône la suppression de ce principe du droit du sol. « Le projet de M. Mélenchon (…) c’est la submersion migratoire annoncée », a-t-elle poursuivi, ajoutant que la patronne du Medef, « Mme Parisot va être contente ».

« La culture de gauche a totalement contaminé la droite »

Questionnée sur cette « alliance objective » entre Laurence Parisot et Jean-Luc Mélenchon, elle a répondu: « il y a une alliance objective entre le Medef et Jean-Luc Mélenchon, puisque le Medef est très heureux de voir se multiplier l’immigration, comme ça ça pèse à la baisse sur les salaires, ça permet à ces grandes entreprises du CAC 40 de faire un maximum de profits ».

Elle en a ensuite profité pour moquer le leader du Front de Gauche. « M. Mélenchon participe du système. Il a été 31 ans au PS, il est sénateur depuis très longtemps (il l’a été de 1986 à 2009, ndlr). Le général de Gaulle disait « ce n’est pas à mon âge que je vais devenir dictateur », je ne crois que pas que le grand bourgeois qu’est M. Mélenchon, ce soit à son âge, après 31 ans de PS, qu’il devienne révolutionnaire ».

Pub pour les aveugles 2012   Parisot   Melenchon

Pour leur campagne de publicité 2012, les aveugles montrent en image la confiance qu’ils accordent aux hommes politiques.
Laurence Parisot guide Jean-Luc Mélenchon aveugle…

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-pen-voit-une-alliance-objective-entre-melenchon-et-le-medef_1095062.html

Plus de 6 500 médecins algériens ont émigré en France

En 5 ans de présidence, Sarkozy a été incapable d’augmenter le numerus clausus  afin de mettre un terme à l’immigration des médecins étrangers sur notre territoire. Aujourd’hui l’Algérie, comme bien d’autres pays Africains, déplore ce phénomène migratoire qui affaiblit  son système de santé. En 2006 déjà,  le syndicat des Padhue avait tiré la sonnette d’alarme…. et Sarko le petit n’a rien fait. Pire, il a aggravé la situation en laissant ces médecins immigrés travailler en dessous des salaires pratiqués par les médecins nationaux. Et oui, ça sert à ça l’immigration: à peser à la baisse sur les salaires.

http://www.prechi-precha.fr/2012/03/14/plus-de-6-500-medecins-algeriens-ont-emigre-en-france/

La France attire les médecins algériens. Plus de 6 500 médecins algériens ont quitté le pays pour travailler en France ces dernières années en raison de la faiblesse des salaires et des mauvaises conditions de travail, a déclaré ce lundi 12 mars à l’APS, le Professeur Louisa Chachoua, du CHU Nafissa Hamoud (ex‑Parnet), à Alger.

Le professeur s’exprimait en marge de la signature d’un accord de coopération dans la Santé entre l’Algérie et la France, à l’occasion de la visite à Alger de la secrétaire d’État française à la santé, Nora Berra. Mme Chachoua a indiqué que souvent, des médecins fraîchement sortis des écoles de médecine sont envoyés dans les régions de l’intérieur du pays où « les conditions de travail ne sont pas réunies, ce qui les pousse à émigrer vers la France ».

Le Pr Chachoua a ajouté que les médecins algériens acceptaient de travailler en France avec des salaires bas ne dépassant les 3 000 euros par mois. « Ce salaire dépasse celui d’un professeur dans un CHU, en plus les médecins travaillant en France bénéficient de formations qui leur permettent d’améliorer leurs connaissances », a‑t‑elle dit.

Le Pr Chachoua a déploré le recours par le gouvernement à l’importation de praticiens étrangers pour combler le déficit national en médecins spécialistes. « Ces étrangers touchent des salaires élevés en devises. Les médecins algériens ne refuseront pas de travailler dans les régions enclavées si le gouvernement leur offre des salaires élevés », a‑t‑elle fait remarquer.

 

http://www.tsa-algerie.com/divers/plus-de-6-500-medecins-algeriens-ont-emigre-en-france_19852.html

 

Comment l’islam va changer la France et l’Europe

Le Figaro a interviewé Christopher Caldwell, journaliste américain, dont le livre « Une révolution sous nos yeux ; Comment l’islam va changer la France et l’Europe* » vient de sortir en France. Extraits.

– Christopher Caldwell : « L’immigration, quelles que soient les circonstances historiques, produit toujours des conflits économiques, sociaux ou culturels. La diversité n’est pas une richesse comme le proclament certains politiques de gauche comme de droite lorsqu’elle est subie.

– Christopher Caldwell : « l’islam est une culture religieuse qui veut structurer la société. Est-ce compatible avec la tradition européenne ? Non. La France va imploser dans 15 ou 20 ans dans le sang et les larmes. C’est maintenant irréversible. sauf…. Tous vos dirigeants, hormis De Gaulle, n’ont pas été responsables et visionnaires. Aujourd’hui, ceux qui gouvernent la France n’ont pas la capacité à réagir face à ce drame programmé. D’autres demain vont se plier aux exigences des islamiques et vont collaborer. Vous subirez la Charia.

– Christopher Caldwell : « Verrons-nous un jour un féminisme musulman ? Je ne sais pas. Ce que je sais, aujourd’hui, c’est que la conception occidentale de la femme ne s’accorde pas avec la conception arabo-musulmane de la femme. »

– Christopher Caldwell : « ce sont les mêmes problèmes qui reviennent d’une manière ou d’une autre (partout en Europe). Pour commencer, l’intégration des immigrés s’apparente globalement à un échec. Et les mêmes questions sont posées partout : les taux de chômage et de délinquance supérieurs à la moyenne dans les quartiers peuplés de migrants, les revendications concernant les prescriptions alimentaires islamiques, les demandes de séparation des sexes à l’hôpital ou dans les activités sportives, la recherche d’interlocuteurs musulmans modérés… Quand on voyage d’un pays européen à l’autre, comme je l’ai fait pendant plusieurs années, on entend les mêmes préoccupations, les mêmes mots, et jusqu’aux mêmes blagues. Quand vous allez vous réveiller il sera trop tard »

– Christopher Caldwell : « Si l’on cherche une différence entre pays européens quant au traitement de l’immigration, elle est précisément là : en France, la parole est verrouillée, contrairement à la Grande-Bretagne , à l’Italie ou à l’Allemagne. Pierre-André Taguieff a raison quand il évoque l’idéologie de l’« immigrationnisme ». Chez vous, il est presque illégal d’avoir une réflexion négative sur un phénomène qui, comme tout fait de société, ne devrait pas échapper à l’esprit critique. La France va payer très cher son “politiquement correct”. »

– Christopher Caldwell : « une culture religieuse forte et un système contractuel basé sur la tolérance sont difficiles à concilier parce que, dans une telle rencontre, c’est toujours le côté qui ne veut pas négocier qui a l’avantage. Une religion qui ne doute pas de soi et qui prétend structurer toute l’organisation sociale mondiale, comme l’islam, n’est pas prête à transiger. »

– Christopher Caldwell : « Le problème fondamental de l’Europe avec l’islam, et avec l’immigration en général, c’est qu’en Europe, les communautés les plus fortes ne sont, culturellement parlant, pas du tout européennes. Malgré la grande variété de mesures prises pour le résoudre – multiculturalisme en Hollande, laïcité en France, laisser-faire en Grande-Bretagne, pointillisme constitutionnel en Allemagne -, ce problème existe dans tous les pays européens. C’est avec l’islam et l’immigration que l’Europe a un problème et non avec l’usage impropre de certains moyens mis en place pour le traiter. »

– Christopher Caldwell : « Il est sûr que l’Europe sortira changée de sa confrontation avec l’islam. Il est bien moins sûr que ce dernier se révèle assimilable. Pour l’heure, l’islam est en meilleure position pour l’emporter à la fois démographiquement, c’est une évidence, et philosophiquement, même si cet avantage paraît moins net.

– Christopher Caldwell :« Quand une culture peu sûre d’elle, malléable et relativiste, rencontre une culture ancrée, confiante et renforcée par des doctrines communes et surtout religieuses, c’est généralement la première qui change pour s’adapter à la seconde car elle a perdu les moyens de réagir. Il n’y que le nationalisme qui pourra vous sauver. La guerre en ex-Yougoslavie en est un exemple. Les musulmans, craintifs et soumis lorsque qu’une autorité les domine, n’imposeront pas leur manière de vivre à celle-ci, à l’instar de chez vous. Allez visiter la Croatie , la Serbie ou bien plus près de chez vous : la Corse. Pourtant dans cette île ils représentent 10% de la population autochtone et n’inquiètent pas outre mesure les Corses. N’oubliez pas que ces trois peuples, comme par hasard, était les seuls en Europe à se libérer du joug nazi sans l’aide de personne. Il en est ou sera de même avec l’occupation musulmane car le patriotisme est leur ciment . On dit bien chez vous “on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ?

Immigration/ Sophie, éducatrice spécialisée : « Nous sommes une pompe aspirante ! » (RMC)

Une éducatrice spécialisée travaillant auprès de femmes issues de l’immigration témoigne sur RMC de son quotidien. Elle s’insurge notamment contre le comportement de Sarkozy. Pour elle, ce n’est qu’un menteur. Car elle considère (à juste titre) que la politique de sarkozy a facilité l’entrée des immigrés dans notre pays. Et elle rajoute qu’il faut que la France cesse d’être une pompe aspirante. Pour ceux qui ne connaissent pas ce milieu, il faut savoir que le discours de cette éducatrice n’y est pas exceptionnel contrairement à ce que l’on pourrait croire.

En effet, quelques professionnels n’hésitent plus à parler ouvertement de l’urgence qu’il y a à stopper l’immigration. Or les média ont tendance à ne laisse passer que les discours immigrationnistes des militants associatifs de gauche.

« Pourquoi les immigrés viennent en France ? Ils ne viennent pas en France parce qu’on est les meilleurs du monde, parce qu’ils nous aiment, parce que c’est le pays qu’ils ont choisi. Ils viennent en France parce qu’ils savent qu’ils auront des aides… » – Sophie

« Vous n’avez pas un autre pays au monde qui offre l’aide médicale gratuite, pas un autre pays au monde qui offre des centres d’hébergement et de réinsertion sociale pour des publics sans-papiers ! Dites-moi où il y a un pays au monde qui accueille des gens sans-papiers ? » – Sophie

Immigration : le gouvernement bidonne les chiffres

11 février 2012 Laisser un commentaire

C’est en toute discrétion que le ministère de l’Intérieur a rendu public hier le rapport annuel qui contient les derniers indicateurs “officiels” des flux migratoires en France. Les chiffres livrés par ce rapport prennent le contre-pied des déclarations gouvernementales. Flairant le danger, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, s’était empressé de donner d’autres chiffres il y a un mois.

C’est officiel, avec Nicolas Sarkozy, les chiffres de l’immigration ont explosé

Le nombre total de premiers titres de séjour délivrés entre 2007 et 2010 a bondi de plus de 7 %. Chaque année, quelque 200 000 personnes obtiennent ce fameux sésame pour s’installer en France. On est donc loin des rodomontades de Nicolas Sarkozy ou de Claude Guéant sur la baisse de l’immigration. Au niveau de l’immigration de travail, c’est même pire, +51 % depuis 2007 pour les immigrés extra-européens !

La prétendue « lutte contre l’immigration » est donc une vaste mascarade ?

En matière de reconduites à la frontière, le rapport rendu au Parlement montre aussi qu’entre 2009 et 2010 celles-ci avaient baissé de 4,4 % passant de plus de 29.000 à environ 28.000. Comme le note le journal Le Monde, contrairement au discours d’extrême fermeté affiché à l’époque, particulièrement à la suite du discours de Grenoble de l’été 2010, le système d’éloignement des étrangers en situation irrégulière a été entravé par l’essor d’une jurisprudence favorable aux étrangers et par l’inflation de recours contentieux.

Quid des régularisations ?

Traditionnellement, dans ce rapport annuel, il existe une ligne statistique qui permet de connaître leur nombre approximatif. Celui-ci tourne généralement autour de 30.000. Cette année, et pour la première fois, la case n’est pas renseignée. Il est donc impossible de savoir le nombre de régularisations ces dernières années. Un sujet sensible à quelques mois de l’élection présidentielle. Autre perle de ce rapport : pour faire baisser le nombre d’étrangers en France, le gouvernement n’a rien trouvé de mieux que d’ouvrir les vannes des naturalisations. Près de 110.000 par an depuis 2007.

http://fr.novopress.info/107865/immigration-le-gouvernement-bidonne-les-chiffres/

 

France : près de 25% des étrangers hors UE au chômage

Près d’un quart des étrangers non européens sont au chômage. Voilà pourquoi le ministre de l’Intérieur veut réduire l’immigration professionnelle “à la mesure de notre capacité à intégrer” les nouveaux venus.

C’est une étude riche d’enseignements qui est pourtant passée quasiment inaperçue. Publiée le mois dernier par le département des statistiques du Secrétariat général à l’immigration et à l’intégration, elle porte sur “l’insertion professionnelle des immigrés et de leurs descendants en 2010”. Ce document, qui regorge de chiffres, complète les informations diffusées le 27 décembre par l’Observatoire des inégalités sur son site Internet (www.inegalites.fr).

Qu’écrit cet Observatoire ? « Près d’un quart des actifs non ressortissants de l’Union européenne sont au chômage contre 9,1 % de l’ensemble de la population active et 8,6 % des Français » (voir tableaux dans « Valeurs actuelles »). C’est aussi ce que constate le Secrétariat général à l’immigration et à l’intégration. « Au sein de la population française, les immigrés des pays tiers représentent 6 % des actifs mais 13 % des chômeurs ». En 2010, leur taux de chômage était, selon leur origine, deux à trois fois supérieur à celui des Français de naissance : « Les immigrés turcs sont les plus touchés par le chômage (25,9 %), suivis par ceux du Maghreb (22,9 %). Ces derniers ont été très touchés par la hausse du chômage observée ces trois dernières années. »

Les chiffres fournis par l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (Onzus) confirment eux aussi que les immigrés d’origine non européenne sont plus fragilisés par la crise que les autres actifs de 25 à 59 ans. En Zus, leur taux de chômage dépasse de dix points celui des non-immigrés (26,7 % contre 15,4 % en 2010). Cet écart ne cesse d’augmenter depuis 2008. La situation des jeunes actifs (15-24 ans) est encore plus difficile : près de 42 % sont au chômage dans les zones urbaines sensibles, quelle que soit leur nationalité. « La surreprésentation de l’immigration non européenne en Zus contribue à expliquer les niveaux de chômage dans ces quartiers », souligne l’Onzus dans son dernier rapport annuel.

Qu’en est-il pour la France ? Les migrants qui s’installent en France, surtout dans le cadre du regroupement familial, « arrivent la plupart du temps sans qualification et, pour un tiers d’entre eux, sans être francophones », remarquait Maxime Tandonnet dans un essai paru chez Flammarion en 2006 : Immigration, sortir du chaos. 40 % d’entre eux vont s’inscrire à l’ANPE (Pôle emploi) quelques mois après leur entrée sur le territoire français, poursuivait celui qui fut le conseiller immigration de Nicolas Sarkozy jusqu’en août 2011. « L’exclusion commence ainsi dès l’arrivée du nouveau migrant en France, en l’absence de la perspective d’obtenir un emploi ».

L’an dernier, Malika Sorel-Sutter s’étonnait dans son livre que l’État poursuive encore « sa politique immigrationniste quand il reste impuissant à résoudre les problèmes d’insertion et d’intégration qui constituent pourtant l’urgence absolue de la France ». Claude Guéant l’a manifestement entendue.

Pôle emploi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article complet :  http://www.valeursactuelles.com/actualit%C3%A9s/soci%C3%A9t%C3%A9/l%E2%80%99immigration-face-au-ch%C3%B4mage20120209.html

Marine Le Pen réoriente sa campagne sur les fondamentaux du FN

Empêtrée dans la quête de ses 500 parrainages, la candidate du Front national à l’Elysée stagne, voire enregistre un léger tassement dans les intentions de vote. Pour rebondir, elle entend remettre au coeur du débat la sécurité, l’immigration et la laïcité.

La présidente du FN va donner une nouvelle orientation à sa campagne. L’offensive doit débuter ce week-end lors de son meeting à Strasbourg.
« Nous avons beaucoup parlé jusqu’ici de la crise économique. Nous allons désormais parler de sujets dont les autres ne parlent plus : l’insécurité, l’immigration et la laïcité », explique Florian Philippot, directeur stratégique de la campagne. Si ces questions ne sont jamais absentes des meetings hebdomadaires de Marine Le Pen, l’idée est d’arriver à les « remettre au coeur du débat présidentiel », poursuit-il. « Le débat est en train de s’enliser sur les questions économiques et sociales, noyé dans des flots d’informations contradictoires, surenchérit Louis Aliot, directeur opérationnel. Il est temps de parler des sujets qui intéressent les Français. »

Article complet ici : http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0201888068330-le-pen-reoriente-sa-campagne-sur-les-fondamentaux-du-fn-286694.php?xtor=RSS-2010

%d blogueurs aiment cette page :