Archive

Posts Tagged ‘novopress’

Endettement : des villes au bord du gouffre

La ville de Sevran a réclamé au gouvernement par l’intermédiaire de son maire écologiste, Stéphane Gatignon, une aide spéciale de plus de cinq millions d’euros. Les banques refusent en effet de prêter aux villes déficitaires. Dexia, la banque chargée de prêter aux collectivités locales, est au bord de la faillite pour avoir proposé des prêts à taux variables aux communes.

L’Etat devrait utiliser la dotation de solidarité urbaine prévue dans le budget voté en ce moment et dont les fonds devraient être augmentés. Sevran, aux faibles rentrées fiscales et connue pour ses zones de non‑droit et son trafic de drogue, a bénéficié de 8,2 millions d’euros en 2012 pour clôturer son budget. De nombreuses villes sont dans la même situation.

Petit rappel économique pour nos lecteurs : le déficit des collectivités locales n’est pas comptabilisé dans le déficit budgétaire, permettant ainsi au gouvernement d’atteindre plus aisément la barre fatidique des 3%.

Novopress.info

L’eusko : Euskal Tokiko Moneta, la monnaie locale du Pays Basque

21 octobre 2012 2 commentaires

C’est ce week-end à Lurrama que seront lancées les adhésions des particuliers et professionnels à l’eusko ! Il sera en effet possible dès vendredi d’adhérer à Euskal Moneta, l’association gérant l’eusko, afin d’ être les premiers à utiliser cette monnaie locale basque, écologique et solidaire dès janvier 2013.
Euskal Moneta tiendra pour cela un stand du vendredi 19 au dimanche 21 octobre à Lurrama, salon de l’agriculture paysanne du Pays Basque, à la Halle d’Iraty, à Biarritz.
Pour les particuliers comme pour les commerçants, paysans, entreprises ou professions libérales souhaitant utiliser l’eusko à partir de janvier prochain, l’adhésion à l’association est légalement obligatoire. Mais chacun cotisera librement, en fonction de ses moyens : à partir de 5 euros l’année pour un particulier, 10 euros pour une association, et 60 euros pour une entreprise.

Samedi, toujours à Lurrama, une dizaine de professionnels ayant choisi de rentrer dans le réseau et d’accepter l’eusko se présenteront et expliqueront pourquoi ils font cette démarche. Notamment, un cafetier, des paysans, un artisan plombier, un restaurateur, un brasseur, etc. La presse et le public de Lurrama sont invités à rencontrer ces premiers prestataires de l’eusko, samedi 20 octobre à 16h30, à la Hall d’Iraty, au plateau télé-radio.

En savoir plus : www.euskalmoneta.org

Novopress

Soirée de lancement du livre “Apéro saucisson-pinard”, ce soir 15 mars à Paris

Soirée de lancement du livre "Apéro saucisson-pinard", ce soir 15 mars à ParisPierre Cassen, Christine Tasin et Fabrice Robert, responsables des trois mouvements qui ont défrayé la chronique en 2010-2011 avec leurs “apéros” laïcs à base de vin et de saucisson répondront à vos questions et dédicaceront le livre « Apéro saucisson pinard ». Vous pourrez rencontrer les trois auteurs, l’éditeur Slobodan Despot et André Bercoff, ce soir 15 mars à partir de 18 heures, au Café du Pont Neuf, 14, quai du Louvre, Paris (Métro Pont Neuf).

Pourquoi et comment des républicains, des féministes, des gens « de droite » ou « de gauche » ont ils décidé et sont-ils parvenus à s’unir, au-delà de leurs différences, pour faire face à un modèle religieux et social qui cherche à gagner toujours plus d’influence au sein de la vie française ? Ce livre d’explication et de débat clarifie les positions des uns et des autres et soulève un grand nombre de questions relatives à la survie du modèle laïc français. Il va à la rencontre de préoccupations partagées par une large majorité de la population en France comme dans le reste de l’Europe.

Novopress

Pour commander le livre voir ici.

Islam modéré : on ne devrait pas trancher de mains en Egypte avant 5 ans

LE CAIRE (NOVOpress) – C’est une belle illustration de cet « islam modéré » tant vanté par les médias occidentaux du système et qui aurait, selon eux, accédé au pouvoir en Egypte à la suite de la révolution « démocratique » du « printemps arabe ».

Le cheikh Youssouf al-Qaradawi, figure tutélaire des Frères musulmans, a en effet annoncé que la mise en places de la Charia serait progressive, car il faut d’abord l’expliquer au bon peuple, et que dans cette perspective il pensait que « durant les cinq premières années, il ne devrait pas y avoir de mains amputées. Cette période doit être consacrée à l‘enseignement. Une phase de transition. »

De quoi rassurer les habituellement si sourcilleuses organisations de défense des droits de l’homme.

 

http://fr.novopress.info/

Catégories :Actualités, International Étiquettes : ,
%d blogueurs aiment cette page :