Archive

Posts Tagged ‘islamisation’

Qui se cache sous le voile intégral ?

20 février 2013 Laisser un commentaire

C’est peu dire qu’en France le niqâb (voile ne laissant apparaître que les yeux) a mauvaise presse. Interdit dans l’espace public par la loi du 13 juillet 2010, il est généralement perçu comme un instrument d’asservissement des femmes au nom de préceptes religieux rétrogrades. Mais que sait-on, justement de ces femmes invisibles ? La sociologue Maryam Borghée, qui en a rencontré une soixantaine, en dresse un portrait inattendu : certaines avaient l’islam comme religion familiale, mais d’autres sont des converties, venant parfois du catholicisme. Surtout, loin de tout prosélytisme, le port du niqâb se présente comme une démarche individuelle « pour ne pas dire solitaire ». En effet c’est souvent contre l’avis du mari ou de la famille qu’elles mettent le voile, quitte à leur dissimuler cette pratique.

Qu’est-ce qui les amène au voile – et à la vie pieuse qui l’accompagne ? Pour certaines, c’est un « cocon », apportant « repères et assurance dans une vie carencée » (dépression, inceste, alcoolisme…). Pour d’autres qui manquent de confiance en elles, c’est un moyen de protection du regard et de l’opinion des autres. Pour d’autres encore, qui ont « fait des erreurs », c’est un moyen d’autocontrainte, qui oblige à bien se comporter : avec le voile, explique l’une d’elles, « tu peux pas te permettre de te comporter comme un voyou ».

Reste que ces femmes, plutôt diplômées, sont aussi marquées par une certaine précarité, voire une certaine vulnérabilité. Dès lors, le port du niqâb peut aussi être vu comme une forme de rationalisation de la pauvreté : il transforme la privation économique et sociale en refus électif des normes de ce bas monde (consommation, hédonisme…). Les femmes intégralement voilées, paradoxalement, s’affirment par la maîtrise de leur propre marginalisation, et trouvent dans leur mise en retrait de la société une forme d’accomplissement.

Maryam Borghée, Voile intégral en France. Sociologie d’un paradoxe, 
Michalon, 2012.

scienceshumaine.com

http://postedeveille.typepad.com/.a/6a01156fb0b420970c0133f25646a3970b-pi

Les mosquées étrangères poussent dans la région Centre

Lu dans La Nouvelle République du 30 mai:

« Dans la région Centre, c’est la communauté d’origine marocaine qui est la plus nombreuse : près de 30.000 personnes. Quelques mosquées existent déjà mais on compte de très nombreux lieux de prière.

– Dans l’Indre : une mosquée inaugurée le 13 juin 2008 à Châteauroux (pro-marocaine).

– En Indre-et-Loire : une mosquée en construction (première pierre, le 29 novembre 2008 ; ouverture dans deux ans). Pro-algérienne.

– En Loir-et-Cher : une mosquée inaugurée à Mer, le 25 novembre 2009 (pro-turque).

 -Dans le Loiret : une mosquée inaugurée fin 2009 à Orléans-Argonne. Fonds collectés « sans aucun chèque de l’étranger » selon le président de l’association. Trois autres en construction, mais pour celle de Montargis, travaux stoppés depuis février 2012.

– En Deux-Sèvres : La future mosquée du Clou-Bouchet (Niort) attend son financement prévu de 1,8 million.

– Dans la Vienne : La future mosquée de Buxerolles (travaux démarrés en août 2008) et son minaret sont presque achevés (pro-UOIF). »

http://www.islamisation.fr/archive/2012/05/30/les-mosquees-poussent-dans-la-region-centre.html

Catégories :Actualités, France, Patrimoine, Société Étiquettes :

Antoine Sfeir dénonce l’emprise grandissante du Qatar islamiste en France

Le spécialiste libanais Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient, dénonce la lâcheté des autorités françaises qui laissent se faire acheter leurs entreprises stratégiques et financer l’islamisme associatif, dans Le Parisien :

 

qatar1.jpg

qatar2.jpg

qatar3.jpg

Les seuls français se mobilisant contre la lâcheté de nos gouvernants face à l’offensive économico-culturelle du Qatar sont les patriotes Identitaires.

http://www.islamisation.fr/archive/2012/04/18/antoine-sfeir-denonce-l-emprise-grandissante-du-qa.html

Catégories :Actualités, France, Société Étiquettes : ,

Le terme « islamophobie » a été inventé par les Frères Musulmans.

Alors que jeudi Science-po Aix-en-Provence organise avec l’Institut du Monde Arabe un colloque intitulé « Dépasser les islamophobies européennes – Muslim Pride » (en partenariat avec les sites islamistes Oumma et Saphirnews qui font de la pub pour l’UOIF!). Il est important de souligner que ce vocable est d’origine islamiste, destiné à paralyser toute critique même scientifique de l’islam.
Le néologisme «islamophobie» n’a pas émergé ex nihilo. Il a été inventé, délibérément, par les Frères musulmans de l’Institut international pour la pensée islamique (IIIT), qui est basé en Virginie du Nord, qui fait office de boîte à idée et d’Institut de formation pour les cadres du mouvement. Le caractère radical de cet institut est parfaitement démontré en citant les ouvrages qu’il édite dans le livre Ces Maires qui courtisent l’islamisme  (Tatamis,2010), notamment les écrits du fondateurs Isma’il Raji al-Faruqi (1921-1986). 

 

Abdur-Rahman Muhammad, un ancien membre de l’IIIT qui a depuis quitté l’Institut par désaccord, était présent lors de la création du mot.

« Ce terme odieux«  écrit-il, « n’est rien de plus qu’un terme cliché conçu dans les entrailles du think tank musulman dans le but de mettre à bas les critiques » …

Muhammad décrit la stratégie derrière l’invention du mot:

« Dans un effort pour faire taire les critiques envers l’islam politique, ses défenseurs ont jugé utile de construire une terminologie qui leur permettrait de se poser en victimes. »

Muhammad a dit qu’il était présent quand ses collègues d’alors, réunis dans les bureaux de l’Institut international pour la pensée islamique dans le Nord de la Virginie, ont inventé le terme «islamophobie».

Abdur-Rahman Muhammad a déclaré:

« que les islamistes ont décidé d’imiter les militants homosexuels qui ont utilisé le terme «homophobie» pour faire taire les critiques. »

(source: FrontPageMag)

http://www.islamisation.fr/archive/2012/03/14/le-terme-islamophobie-a-ete-invente-par-les-freres-musulmans.html

Les salafistes expulsent 62 familles coptes d’un village près d’Alexandrie

16 février 2012 Laisser un commentaire

Des milliers de musulmans fanatisés, guidés par des leaders salafistes, ont attaqué à plusieurs reprises les chrétiens coptes du village de Kobry-el-Sharbat (el-Ameriya), près d’Alexandrie. Des maisons et des magasins coptes ont été pillés avant d’être incendiés, rapporte l’agence de presse catholique AsiaNews à Rome dans son édition du 9 février.

A Kobry-el-Sharbat, un village près d’Alexandrie, les salafistes ont semble-t-il décidé d’expulser les 62 familles coptes.

Le 27 janvier, quelque 3.000 musulmans conduits par des salafistes ont incendié des maisons et des boutiques appartenant à des coptes. Parce qu’un barbier musulman accusait un tailleur chrétien d’avoir une photo « illégale » d’une femme musulmane sur son téléphone portable. On sait aujourd’hui que c’était faux, mais le chrétien et sa famille ont été contraints de quitter le village.

Le 30 janvier, une foule de musulmans passa de nouveau à l’attaque, incendiant trois autres maisons de coptes, sous les yeux des forces de l’ordre. A la suite de quoi des élus musulmans ont demandé aux autorités qu’un riche commerçant copte, Soliman, soit expulsé du village, et que ses biens soient vendus, parce qu’on l’avait vu, lui et ses fils, tirer en l’air pendant que sa maison brûlait. Sic. La famille a affirmé qu’elle n’avait pas d’armes à feu, mais les deux fils sont sous le coup d’un mandat d’arrêt…

Le 1er février a eu lieu une « réunion de conciliation », où Soliman a accepté de vendre ses biens et de quitter le village, pour éviter les nouvelles attaques dont menaçaient les salafistes. Mais personne ne les empêchera de continuer l’épuration ethnique de Kobry-el-Sharbat.

http://blogcopte.fr/2012/02/12/news-les-salafistes-expulsent-62-familles-coptes-d%E2%80%99un-village-pres-d%E2%80%99alexandrie/      via           http://www.islamisation.fr/archive/2012/02/15/les-salafistes-expulsent-62-familles-coptes-d-un-village-pre.html

Catégories :Actualités, International Étiquettes : ,

1000 enfants enlevés et islamisés de force en Indonésie.

10 février 2012 Laisser un commentaire

Mille enfants catholiques de Timor Est, enlevés à leur famille voici plus de dix ans en arrière, sont retenus par la force en Indonésie, convertis à l’islam, instruits dans des collèges islamiques et nationalisés.

Aujourd’hui, la majeure partie d’entre eux se trouve dans des écoles et des structures d’accueil de la zone occidentale de Java aux mains d’ « éducateurs » musulmans qui se refusent de les remettre à leurs familles. C’est l’histoire que Fides apprend de sources de l’Eglise indonésienne, confirmée par un certain nombre d’opérateurs humanitaires catholiques qui ont tenté de les ramener, sans succès, dans leurs familles d’origine à Timor Est.
Parmi les 250.000 réfugiés qui, en 1999, à l’époque du conflit pour l’indépendance de Timor Est, franchirent la frontière en direction de Timor Ouest afin d’échapper aux violences perpétrées par les miliciens philo indonésiens, se trouvaient plus de 4.000 enfants. De nombreux enfants furent remis à des membres de l’armée ou à des organisations humanitaires indonésiennes par des familles timoraises qui ne pouvaient pas pourvoir à leurs besoins. Plus de 1.000 de ses enfants ne sont jamais retournés à Timor Est et demeurent prisonniers de collèges islamiques (les « pesantren ») dans l’ouest de Java. Certaines ONG et les représentants du Haut Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés en Indonésie ont tenté d’organiser leur rapatriement mais en vain. Lire la suite sur Fides

Article sourcehttp://www.islamisation.fr/archive/2012/02/10/1000-enfants-enleves-et-islamises-de-force-en-indonesie.html

Catégories :Actualités, International, Société Étiquettes : ,
%d blogueurs aiment cette page :